Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Séparateur
L’évolution du cadre juridique de l’engagement des forces armées sur le territoire national en termes de maintien de l’ordre.
Par le LCL Claude FRANC
Image
Sous l’Ancien Régime, la sécurité intérieure constituait une mission des régiments de l’armée royale au même titre que leur engagement hors des frontières du pré carré royal. Il suffit de se rappeler la façon dont la paix religieuse a été rétablie par les dragons du maréchal de Villars dans les Cévennes, au tout début du XVIIIè siècle, consécutivement aux troubles générés par la révocation de l’Edit de Nantes. Mais c’est la Constituante qui l’a codifié juridiquement pour la première fois. Et depuis 1791, ce cadre juridique n’a fait que s’enrichir tant par les textes que par les notions qu’ils sous tendaient, voire qu’ils introduisaient dans l’arsenal juridique national.
Séparateur
« Décider » aujourd’hui
Par DESTIA
Image
Décider : Voilà l’action que nous faisons chaque jour de notre vie sans même nous en rendre compte. Certaines décision sont simples, intuitives… D’autres le sont beaucoup moins. Mais la décision prend une autre dimension si elle concerne d’autres personnes.
Séparateur
Gestion des ressources humaines : Fidéliser la génération «Y», un défi pour l’armée de Terre ?
Par le Capitaine Catherine THEILLER
Image
Quels sont les modes d’action et procédures RH les plus appropriés pour capter, conserver et tirer le meilleur parti d’une ressource humaine imprévisible, évasive, au comportement parfois grégaire et qui ne se reconnaît pas dans les schémas classiques du rapport au travail et à l’autorité?
Séparateur
La réserve opérationnelle, vecteur propice au lien armée nation
Par le Capitaine PASCAL LE PAUTREMAT
Image
L'indéfectible lien entre le métier des armes et la citoyenneté Les quelques dizaines de milliers de citoyens français, issus de la conscription, qui ont fait le choix d’intégrer la réserve opérationnelle[1], au gré de contrats oscillant entre 5 et 30 jours en moyenne (210 jours dans certains cas particuliers), se révèlent être de précieux atouts. Ils permettent de faire valoir l’importance et la valeur du métier des armes, mais aussi la nécessité de pérenniser l’engagement de la nation dans la défense de nos valeurs et de notre territoire.
Séparateur
«L’évolution» dans les affaires militaires
Par le Lieutenant-colonel JEAN-MARC GIRAUD
Image
«L’évolution» dans les affaires militaires Spécificité militaire à l’origine, la stratégie a pleinement bénéficié au monde de l’entreprise. En retour, le soldat peut-il apprendre des stratégies à l’œuvre dans les secteurs d’activité civils? Il s’avère que celui des technologies de l’information offre des clés de lecture pertinentes dans la conduite des affaires militaires. Selon Nietzsche, «les méthodes sont les biens les plus précieux des hommes».
Séparateur