Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Séparateur
L’utilisation du cyberespace en opération par le chef tactique : illusion ou opportunité ?
Par le Capitaine PIOT
Image
Bones saison 7 épisode 6 : une figure de fractale gravée sur l’extrémité d’une côte scannée puis chargée dans un supercalculateur ultra sophistiqué et isolé y aurait injecté un virus et l’aurait finalement détruit par combustion spontanée ! Voici le genre de message totalement surréaliste véhiculé par les séries télévisées américaines. Ceux-ci viennent fausser l’image que l’on se fait du cyberespace et de ses possibilités. Et donc son utilisation devient une illusion inaccessible pour le profane. Pourtant, l’apparition d’attaques informatiques en parallèle de conflits armés est une réalité. Aussi, est-il envisageable, pour le chef tactique, d’utiliser et de tirer parti du cyberespace, en appui des opérations ? Sans chercher à redéfinir les termes préfixés en « cyber » (voir post précédent), un aperçu de la façon dont la Défense a pris à son compte cette problématique ainsi que les entraves rencontrées par le commandeur permettent d’imaginer quelques solutions pour répondre positivement à cette question.
Séparateur
Qu’est-ce qu’un drone tactique ?
Par le Capitaine (R) Lionel CHAUPRADE
Image
À propos du renseignement stratégique, le colonel Bruno Mignot, dans la revue «Penser les ailes françaises», écrit: «les armées ont tendance à confondre stratégie et performance. Qu’on ne s’y trompe pas: voler plus haut, plus vite, plus loin ou plus longtemps ne confère pas pour autant la qualité de stratégique à un capteur aérien». Si cette dichotomie entre capacités techniques et aptitudes opérationnelles est vraie au niveau stratégique, elle est tout aussi pertinente au niveau tactique…et s’applique tout naturellement aux drones.
Séparateur
De la nécessaire adaptation de l'exercice du commandement…
Par le CBA STRIFFLING
Image
Dans notre société moderne, l’exercice du commandement demeure une réalité vivante et nécessaire qui prend à notre époque, de nouvelles dimensions qu’il serait dangereux d’ignorer et vain de sous-estimer ». En 1978, le général Jean Callet écrivait cette phrase dans L’honneur de commander1 montrant ainsi la nécessaire prise en compte de l’évolution de la société et des hommes qui la composent pour adapter son style de commandement.
Séparateur
Les principes de la guerre et la réponse opérationnelle de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris
Par le CBA LE CORRE Yann
Image
Institution militaire en charge de la défense de l’agglomérat ion parisienne, le régiment a su mettre en œuvre, dès la fin du XIXème siècle, sous l’effet du commandement militaire de l’époque, les tactiques les plus modernes appliquées dans l’armée française pour répondre avec efficacité aux risques. Le régiment a su en effet rapidement s’approprier les principes de la guerre enseignés dans les armées. Dans la lutte contre l’incendie puis plus tard dans la gestion des catastrophes urbaines, le régiment devenu bataillon puis brigade a su conserver ses principes directeurs.
Séparateur
Où l’on reparle des héros…
Par le Chef d'escadron (TA) François-Régis LÉGRIER
Image
«Rendez-nous nos héros», tel est le titre d’un article de Samuel Duval paru dans le journal Le Monde du 11 mars 2010. «Que sont les héros devenus?», s’interroge la revue Inflexions dans son numéro du mois de janvier 2011, numéro suivi d’une journée d’études aux Invalides le 27 avril dernier. Puis, dans le Nouvel Observateur du 26 mai 2011, perdues dans les affres de l’affaire DSK, on tombe sur les photos de nos 58 soldats morts en Afghanistan. On aurait pu rêver meilleure compagnie, mais enfin ils sont là, sortis de l’oubli par Jean-Paul Mari.
Séparateur