Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Séparateur
Ne renforçons pas le mépris de nos ennemis
Par le CBA Krier
Image
La France n’a plus d’ennemi clairement désigné depuis la fin de l’Union soviétique. Pour autant, les soldats français sont engagés de manière régulière dans des combats rapprochés violents face à des adversaires déterminés. Devant un tel paradoxe, les armées ont désormais un rapport assez complexe avec ces ennemis. Evoluant dans une société où les menaces doivent être maintenues à distance, où la victime a plus d’écho médiatique que le héros, les forces terrestres doivent expliquer l’intérêt de conserver le contact avec l’ennemi sur le terrain. Il est garant du maintien de la part d’humanité des actions de la France.
Séparateur
Winston et Clémentine CHURCHILL « Conversations intimes (1908 – 1964) »
Par Madame le Professeur Françoise THIBAUT
Image
Enfin traduits en français, les courriers que Winston et Clémentine Churchill se sont échangés de 1908 à 1964, sont publiés par les Éditions Taillandier sous le titre «Conversations intimes». Préfacé par François Kersaudy et admirablement commenté par Lady Mary Soames-Churchill (leur plus jeune fille), laquelle situe en continu ces textes souvent très beaux, témoins d’une grande complicité, de tendresse partagée, vifs et parfois très drôles, l’ensemble bénéficie d’une traduction impeccable.
Séparateur
Bienvenue en Absurdistan! Absurdités et arrière-pensées autour de la zone démilitarisée en Corée
Par le Commandant JOHANN DAVID [1]
Image
La zone démilitarisée entre les deux Corée accumule en apparence des traits absurdes. Un coup d’œil du côté des stratégies des acteurs en présence permet de leur donner du sens. «Dans l’histoire du monde, c’est encore l’absurde qui a le plus de martyrs» (Edmond et Jules Goncourt) «Bienvenue en Absurdistan!» est la formule d’accueil préférée du colonel Kasparis, commandant en second la délégation suisse à Panmunjom, en 2010, lorsqu’il entame une présentation sur la «zone démilitarisée» (DMZ)[2] qui s’étend entre les deux Corée depuis 57 ans. Ces mots évoquent, pour lui, le paradoxe quotidien de l’unité à laquelle il appartient, la Commission de supervision des nations neutres (NNSC)[3], paralysée depuis des années, ainsi que celui de la DMZ, qui mérite si peu son nom. On peut également le soupçonner de penser à la commission d’armistice du Commandement des Nations Unies (UNCMAC)[4], la commission chargée du contrôle de l’application de l’accord d’armistice de 1953 entre les deux Corées, voire aux relations mouvementées de l’United Nations Command (UNC) avec chacune des deux Corée.
Séparateur
Nourrir l’éthique
Par le Colonel MICHEL YAKOVLEFF
Image
L’enseignement de l’éthique est une composante essentielle de la formation du militaire. Le présent article présente une nouvelle approche pédagogique de cet enseignement : l’intégration de dilemmes éthiques dans les exercices tactiques.
Séparateur
La libération de la poche de Colmar.
Par DESTIA
Image
Après la prise de Strasbourg (23 novembre 1944) par la 2ème DB du général Leclerc, toute l’attention des alliés se porte désormais sur la "poche de Colmar". Celle-ci représente un saillant depuis le Sud de Strasbourg jusqu’au Sud de Mulhouse. Les alliées débutent une première attaque le 7 décembre mais elle demeure infructueuse, car d’une part ils doivent faire face à des difficultés logistiques dues à l’éloignement de leurs ports de ravitaillement, et d'autre part parce que le commandement français manque d'initiative. Après une contre-attaque allemande "Northwind" contre le VIème groupe d’armées américain situé dans les Ardennes et autour de Strasbourg qui a provoqué une véritable panique dans les états-majors alliés. Il est nécessaire de définitivement réduire cette poche de résistance.
Séparateur