Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Séparateur
La première bataille de la Marne - 1ère Guerre Mondiale / Front de l’ouest.
par la DESTIA
Image
Contexte général : Un mois après le déclenchement de la première guerre mondiale, sur le front ouest, la France a subi un échec cuisant lors de la bataille d’interception aux frontières, notamment à Charleroi. Ainsi, l’armée allemande poursuit irrésistiblement son avance vers Paris. Début septembre, la mission des différentes armées françaises est claire : tenir et se retrancher sur les positions.
Séparateur
Après le succès du redéploiement des forces combattantes d’Afghanistan, la France doit-elle reproduire la même manoeuvre de désengagement pour s’assurer la réussite au Mali ?
Par le commandant Gwénaël LOQUET
Image
Selon le magazine américain TIME1, les forces armées américaines déployées en Afghanistan ont entamé la manoeuvre la plus difficile de leur mandat : le désengagement.
Séparateur
Groupement Tactique Inter Armes Pour un pas supplémentaire vers l’efficience
Par Frédéric CHAMAUD, Chef de bataillon
Image
Les opérations récentes montrent que les Groupements Tactiques Inter Armes (GTIA)1 possèdent aujourd’hui une réelle efficacité. Dans le contexte budgétaire que connaît la France et au jour de nouvelles évolutions de ses effectifs, comment faire en sorte de maintenir, voir d’accentuer cette efficacité. Car, le moment venu, l’armée de Terre devra pouvoir répondre aux attentes légitimes des citoyens français.
Séparateur
La bataille de Mohi, 10-11 avril 1241 - Les invasions mongoles
Par DESTIA
Image
La bataille de Mohi (ou de la rivière Sajó) eut lieu le 11 avril 1241. Cette bataille est le principal affrontement entre les armées Mongoles, menées par Batû-Khan, petit-fils de Gengis Khan et les armées du Royaume de Hongrie pendant l’invasion Mongole de l’Europe. Cette bataille fut une grande défaite de la Hongrie qui fut, à la suite de ce désastre, complètement dévastée par les envahisseurs des Steppes.
Séparateur
La bataille d’Essling - 21-22 mai 1809
Par DESTIA
Image
Occupant Vienne, Napoléon décida de franchir le Danube à l’Est de la capitale, pour aller à la rencontre de l'archiduc d’Autriche, qui a détruit les ponts sur le fleuve. La nuit du 19 au 20 mai des ponts sont jetés sur les canaux de la rive droite à l'île de Lobau qui est occupée, dans la soirée du 20. Les forces de Napoléon (dont les divisions de Masséna) sont rassemblées devant les ponts, et ont à leur gauche le village d'ASPERN (Gross-ASPERN) et à leur droite celui d'ESSLING (ou ESSLINGen).
Séparateur