Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Séparateur
Deux siècles de commandement « à la française »
Par le Lieutenant colonel Claude FRANC
Image
« Duas res gallia industriossime persequitur, rem militarem et argute loqui ». Caton.
Séparateur
Pourquoi projeter un chef supplémentaire
Par DESTIA
Image
La projection d’un chef du niveau immédiatement supérieur au niveau tactique déployé. Le militaire français se plaint souvent de l’ingérence de ses chefs dans les opérations. La numérisation de l’espace de bataille (NEB), le sureffectif de certains postes de commandement lors de la fin des phases d’intervention des opérations (Licorne, Afghanistan)… tout est prétexte à ingérence.
Séparateur
De la mesure dans la mesure...
Par le chef de bataillon CYPRYK
Image
A l’heure où les dernières unités combattantes françaises ont été rapatriées sur le sol national auréolées d’un succès unanimement reconnu, un certain nombre d’enseignements peut être dégagé du théâtre afghan.
Séparateur
Le bilan des pertes ennemies en contre-rébellion : facteur d’efficacité tactique ou nécessité politique ?
Par le CBAMARGUET Antoine
Image
Le bilan des pertes ennemies en opération de contre-rébellion peut parfois apparaitre comme une nécessité politique. Cette perspective est cependant un facteur de danger pour les unités de l’armée de Terre engagées dans ces opérations.
Séparateur
La stabilisation : phase décisive des conflits actuels
Par le CBA GELGON Sébastien
Image
Schéma du concept américain de stabilisation. Source : US Civil-Military Strategic Framework for Afghanistan (oct. 2012). Eclairage doctrinal à partir du cas afghan.
Séparateur