Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Séparateur
La surprise tactique en Afghanistan
Par le CNE (TA) Matthias de LARMINAT
Image
L’approche actuelle du conflit afghan tend à marginaliser la réflexion tactique par le biais d’une focalisation sur la population, l’adaptation des moyens ou l’approfondissement des mesures de sauvegarde. Or la victoire tactique reste fondamentale en contre insurrection. L’anthropologue de la guerre Ardant du Picq rappelle que « les 3 ressorts inébranlables du guerrier demeurent la peur, l’instinct de survie et la surprise ». Pour des insurgés endoctrinés et très religieux, les deux premiers semblent difficiles à fragiliser. La surprise, en revanche, facteur d’incertitude, apparaît comme un objectif crédible pour affaiblir la rébellion. Dans un contexte globalement défavorable à la surprise initiale, seule la capacité de manœuvre en réaction pourra recréer les opportunités permettant de densifier le brouillard de la guerre et de surprendre des insurgés aguerris.
Séparateur
L’ouverture française aux sociétés militaires privées, de la concurrence tacite a la complémentarité tactique?
Par le Chef d’escadrons CADOUX
Image
L’irruption des SMP dans la sphère du combat devient de plus en plus prégnante non seulement à l’étranger, mais aussi, plus modestement pour l’instant, en France. S’appuyant sur les travaux d’experts et de parlementaires, l’auteur plaide pour un élargissement de la réflexion débouchant à terme sur une coopération plus importante avec les forces armées.
Séparateur
Le processus d’évolution tactique de l’armée française pendant la Grande Guerre
Par le Chef de Bataillon MICHEL GOYA
Image
Lorsque sonne l’armistice du 11 novembre 1918, l’armée française est la plus moderne du monde. Son infanterie se déplace en camions d’un point à un autre du front et quand elle se bat, elle combine l’action des chars légers avec celle de groupes de combat puissamment armés. Des escadrilles d’aéroplanes la survolent, harcèlent l’ennemi, l’aveuglent de fumigènes ou le désignent à une artillerie omniprésente. Cette armée « industrielle » renvoie alors les gros bataillons d’août 1914 à un autre siècle. L’armée française, sous la pression d’un terrible défi, a donc « rattrapé » l’histoire en quelques années, s’accordant enfin avec les mutations technologiques de son temps.
Séparateur
Défense et sécurité : une stratégie pour l’Europe
Par le général de division (2S) Maurice de LANGLOIS
Image
L’UE, acteur global par excellence, doit pouvoir, sur la base de ses valeurs communes, définir et développer une nouvelle stratégie, que l’on peut qualifier de globale, et qui doit aller bien au-delà de la Politique de sécurité et de défense commune actuelle. A partir des documents existants et des avancées du Traité de Lisbonne, il y a une place pour un nouveau document « chapeau » à caractère très général qui mette en exergue le continuum sécurité défense tel qu’il a été élaboré dans le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale national de 2008. Cette action, à forte visibilité politique, devra être accompagnée et validée par des initiatives concrètes qui rapprochent les outils de défense et de sécurité nationaux.
Séparateur
D’une stratégie à l'autre
Par le Chef d’escadron Pierre PILLEBOUT
Image
Dans son livre «D'un château l'autre», Louis-Ferdinand Céline déroute le lecteur en l'entraînant sans transition d'un «château» à l'autre… Après avoir décrit son triste destin dans le château-fort imaginaire de sa résidence de Meudon après la 2ème Guerre mondiale, l’auteur décrit le château de Sigmaringen, en Allemagne, où le gouvernement de Vichy et l'auteur avec lui, trouvèrent refuge en 1944. Depuis les années 1950, les entreprises se sont saisies du terme de «stratégie» jusqu'alors chasse gardée des militaires, ainsi que d'un vaste champ lexical connexe. Cette appropriation est-elle logique et opportune ou est-elle plutôt, comme pour les châteaux du roman de Céline, une juxtaposition de concepts sans rapport autre que métaphorique entre eux?
Séparateur