Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
Actualités EMSST

Image
Saut de ligne

Nouvelles de l'EMSST : Orientation des lauréats 2015 de l’École de guerre

Par le colonel GOURDIN Commandant l’EMSST

Image

Du 16 au 19 novembre 2015, se tiendra dans les locaux du CESAT/EMSST à l’École Militaire, l’orientation des lauréats du concours 2015 de l’École de guerre. Sous la direction de la Direction des ressources de l’armée de terre (Bureau État-Major), il s’agira d’identifier les officiers appelés à suivre une formation de spécialité (FS) ou appelés à effectuer la scolarité d’une école de guerre à l’étranger.

Le nombre de lauréats du concours 2015 de l’École de guerre est de 80 (32 dans la filière « Sciences
de l’Ingénieur (SI) » et 48 dans la filière « Sciences Humaines et Relations Internationales (SHRI) »). Le
nombre de scolarités à pourvoir sera de 25 FS (18 FS SI et 7 FS SHRI) et de 11 places en écoles de
guerre à l’étranger. Le taux de sélection est donc approximativement de 1 sur 2 pour les FS SI, de 1
sur 5 pour les FS SHRI et de 1 sur 10 pour les écoles de guerre à l’étranger.
Afin de mener à bien cette sélection, la période d’orientation consistera en des entretiens avec la
DRHAT/BEM, l’EMSST (chefs de filière et direction) ainsi que des experts RI et COM. En fonction des
desideratas qu’ils ont exprimés, la majorité des lauréats passera des tests de positionnement ou
d’aptitude en langue (chinois, arabe, russe, anglais, allemand, italien, espagnol). Certains lauréats
passeront également des tests de logique en langue anglaise tels que ceux pratiqués par certaines
écoles de management.
Le travail d’orientation sera ensuite étudié en commission le 1er décembre et les résultats définitifs
seront diffusés par la DRHAT avant la fin de l’année 2015. Dès le début 2016, les scolarités seront
arrêtées par l’EMSST, en liaison avec les organismes de formation, les grandes écoles et les
universités.
Cette orientation permettra ainsi de former des officiers répondant aux besoins en compétences
exprimés par l’armée de Terre, capables de maîtriser l’ensemble des compétences technicoopérationnelles,
indispensables à la conception, à la préparation et à l’engagement des forces.