Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
Actualités EMSST

Image
Saut de ligne

Nouvelles de l'EMSST : Rayonnement de proximité à haute valeur ajoutée

Par le CBA Nicolas PLEIS et CNE (TA) Frédéric CELLE (CESAT/EMSST/SI) Officier stagiaire du MS MGR à l’ENSAM-Paris

Image

Conformément à la politique de rayonnement de l’armée de Terre, la DESTIA et l’EMSST ont organisé conjointement, le 16 février 2016, une journée d’initiation à la MEDO-T. Ainsi, 17 étudiants du mastère spécialisé « Management Global des Risques » (MS MGR) de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers ont pu bénéficier de cette initiation. Cette initiation à la MEDO-T s’inscrivait pédagogiquement dans le dernier et 4e module du MS MGR, à savoir la gestion de crise.

La particularité et la valeur du MS MGR réside tant dans la grande variété de son recrutement- Sciences Po, écoles de commerce, écoles d’ingénieur, pharmacien, spécialiste de géopolitique ou de sciences cognitives – que dans l’étendue de l’éventail des formations dispensées. Par ailleurs, la délégation était enrichie de 4 étudiants étrangers : 2 Tunisiens, 1 Marocain et 1 Chilien. A l’issue d’une année, les étudiants du MS MGR, les futurs « risk managers », sont capables d’identifier, d’anticiper et de réduire les facteurs de risques au sein d’une entreprise ou d’une organisation, qu’ils soient du domaine technique, opérationnel ou financier.
La journée, très dense, a été séquencée en 3 phases. Après le traditionnel café d’accueil, la première moitié de la matinée a été consacrée à la présentation de l’armée de Terre et à ses problématiques, ainsi qu’à l’explication des principes généraux de la MEDO-T.
La seconde partie de la matinée a été consacrée à une mise en situation au travers d’un exercice pragmatique et réaliste. A cette occasion la délégation a été scindée en 2 états-majors identiques. Les étudiants ont alors pu mettre en application les principes fraichement exposés, à savoir l’analyse du cadre de l’action et du contexte de la mission, pour ensuite restituer leurs conclusions.
Après avoir reçu l’orientation du directeur, les 2 états-majors ont ensuite déroulé les 2 phases suivantes de la MEDO-T : analyse & synthèse (pourquoi / quoi / quand / où / avec qui & quoi / contre qui & quoi), puis l’élaboration de la manœuvre (MA & ME / confrontation). La restitution des conclusions a été faite au directeur de l’exercice (DIREX) qui était secondé pour l’occasion par l’équipe pédagogique du MS MGR.

Guidés et conseillés, les étudiants du MS MGR ont rapidement assimilé les principes et les attendus de la méthode.
Ayant pu tester une semaine auparavant un exercice de gestion de crise sans formation préalable, les stagiaires ont été bluffés par la méthode militaire mise en application lors de l’exercice précité.
La journée s’est conclue avec un cocktail au cours duquel le général MENAOUINE, commandant le CESAT, a remis une attestation aux étudiants. À cette occasion, la délégation a unanimement témoigné de la grande qualité des présentations et des intervenants qui les ont conduites.