Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Image
Tactique générale

Page précédente 1 2 3 4 ... Page suivante
Séparateur
Facteur culturel et Tactique à l’épreuve de l’Histoire
Par DESTIA
Image
La guerre ne doit pas se contenter d’examiner comment les hommes livrent une bataille mais se demander aussi pourquoi les soldats se battent comme ils le font et en définitive avec quel bagage culturel ils pénètrent sur le champ de bataille. Parce qu’une armée est d’abord une construction sociale, le chef tactique doit prendre en compte le fait culturel dans sa réflexion et tenir compte des facteurs endogènes d’une société qui influencent la motivation et la façon de se battre de ses combattants.
Séparateur
Le char de bataille, une dépense inutile?
Par le Chef d’escadrons Guihem de TARLÉ
Image
En période de crise budgétaire, la tentation de sacrifier une capacité peu employée comme le char de bataille est tentante. Pour l’auteur de cet article, une telle action traduirait une réelle méconnaissance de cet outil. Bien au contraire, il peut être réellement utile, voire décisif dans tous les types d’opérations.
Séparateur
Réflexions tactiques et historiques sur la « Force Protection »
Par Frédéric JORDAN
Image
La « Force Protection », terme anglo-saxon qualifiant la préservation du potentiel humain et matériel en opération, est devenu un leitmotiv au sein des armées occidentales, soucieuses d’éviter des pertes importantes, voire une judiciarisation de leurs opérations et ce, alors que les opinions publiques ne soutiennent pas forcément les expéditions lointaines contemporaines.
Séparateur
Le « GTIA-RECO », Un outil renseignement, une arme blindée.
Par le chef d’escadrons Erwan Marçais
Image
Les unités de reconnaissance ne sont pas un « vieux serpent de mer », mais bien un préalable à tout engagement
Séparateur
Effet majeur et centre de gravité: Compatibilité ou incompatibilité?
Par le Lieutenant-colonel Claude FRANC
Image
Le maniement simultané des notions d’effet majeur et de centre de gravité dans le cadre du processus de raisonnement d’un problème tactique formalisé par la dernière version de la MÉDO (méthode d’élaboration d’une décision opérationnelle) soulève des difficultés soulignées de façon récurrente par ses utilisateurs, tant au sein des forces qu’en école. Le principal obstacle sur lequel butent les praticiens de la tactique semble résider dans une certaine confusion entre ces deux notions, née d’une possible duplication entre elles, aggravée en outre par une distinction mal définie des notions réelles qu’elles recouvrent.
Séparateur
Page précédente 1 2 3 4 ... Page suivante