Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Séparateur
L’armée de terre espagnole d’aujourd’hui et de demain.
Par le Lieutenant-colonel Bertrand MENNESSON
Image
Le site renoue avec la rubrique traditionnelle des Nouvelles des armées étrangères. Nous partons donc, et pour la première fois, de l’autre côté des Pyrénées pour une visite en deux temps de l’armée de terre espagnole. Ce numéro sera consacré à sa présentation générale et à la transformation en cours, celui de juin aux synergies et à la coopération avec l’armée de Terre française. Les Cahiers remercient chaleureusement le colonel Calvez, chef du détachement de liaison Terre, et les officiers en poste à ses côtés, dont le lieutenant-colonel Mennesson, principal rédacteur de cet article.
Séparateur
DOUAUMONT perdu… DOUAUMONT repris !
Par le CBA Lorvoire
Image
Octobre 1916, la France est en guerre… Depuis un an et demi déjà, le continent européen est englué dans une guerre de tranchée qui n’en finit pas.
Séparateur
« French and Indian war », ou pourquoi l’Amérique du Nord parle anglais
Par le Commandant REIX
Image
La « French and Indian war », dont le nom français est la Guerre de la conquête, constitue la partie nord-américaine de la Guerre de 7 ans, opposant Français et Britanniques. Durant ce conflit, deux types de tactiques très différentes vont se juxtaposer et s’affronter. La première est celle, dite conventionnelle, des troupes européennes, françaises et britanniques. La deuxième, qui se rapproche d’un combat de guérilla, est mise en œuvre par les Amérindiens ainsi que les miliciens canadiens ou ceux des colonies britanniques. Celle-ci, mettant à profit l’embuscade et la mobilité, est l’apanage du camp français au début du conflit, avec des premiers succès éclatants. Cependant, au prix d’un investissement humain et financier croissant, les soldats de la couronne britannique s’adaptent rapidement. Prenant en compte le contexte et les spécificités locales, ils font évoluer leur stratégie d’ensemble suite à leurs premiers échecs.
Séparateur
Formation au Collège des forces canadiennes de Toronto
Par le Chef de bataillon (R) Gauthier de GENTILE DUQUESNE
Image
Le programme de commandement et d’état-major interarmées a pour but de préparer des officiers supérieurs sélectionnés de la défense à remplir des fonctions de commandement ou d’état-major dans un environnement opérationnel contemporain, dans l’éventail complet des opérations.
Séparateur
La compréhension culturelle, multiplicateur d’efficacité
Par le Chef de bataillon Emmanuel LE ROUX
Image
Au regard des opérations de contre-insurrection de la décennie passée, le besoin de connaissance culturelle est aujourd’hui une idée largement acceptée chez les militaires. La capacité d’assimiler le facteur culturel est un élément de plus en plus décisif et un réel multiplicateur de force, même si elle a apporté une complexité supplémentaire dans l’espace du champ de bataille.
Séparateur