Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Séparateur
Vous avez dit OGZDS?
Par le Général de corps d’armée Christophe de SAINT-CHAMAS
Image
L’auteur : le Général de corps d’armée Christophe de SAINT-CHAMAS, officier général de la zone de défense et de sécurité Ouest Dans le cadre des nombreuses réformes entreprises en vue de rationaliser les structures du ministère de la Défense, la plupart des chaînes fonctionnelles ont été adaptées dans une logique de bout en bout rendue possible grâce à des outils de gestion toujours plus performants. C’est dans ce contexte que la question du maintien ou de la suppression d’un échelon zonal s’est posée.
Séparateur
Facteur culturel et Tactique à l’épreuve de l’Histoire
Par DESTIA
Image
La guerre ne doit pas se contenter d’examiner comment les hommes livrent une bataille mais se demander aussi pourquoi les soldats se battent comme ils le font et en définitive avec quel bagage culturel ils pénètrent sur le champ de bataille. Parce qu’une armée est d’abord une construction sociale, le chef tactique doit prendre en compte le fait culturel dans sa réflexion et tenir compte des facteurs endogènes d’une société qui influencent la motivation et la façon de se battre de ses combattants.
Séparateur
Opérations en urgence : une menace pour les mises en condition avant projection (MCP) ?
Par le CNE(TA) BICHON
Image
Les interventions « coups de poing » en Libye et au Mali doivent-elles remettre en cause le cycle de préparation opérationnelle des forces terrestres, héritage des projections en Afghanistan ?
Séparateur
La stratégie de l’abstention
Par monsieur Hervé JUVIN
Image
Quand les aborigènes d’Australie avec lesquelles elle avait choisi de vivre l’interrogèrent, Mundo Morgan essaya de leur décrire les jeux et divertissement des Blancs. Le football, le tennis, le poker, la natation, tous ses récits plongèrent ses auditeurs dans la consternation. Ces Blancs devaient être bien malheureux pour passer ainsi leur temps à s’affronter les uns les autres! Ne comprenaient-ils pas le mal qu’ils se faisaient, à ceux qui perdaient aussi bien qu’à ceux qui gagnaient, puisqu’ensuite ils ne pouvaient plus être ensemble comme avant? Pourquoi ne passaient-ils pas simplement leur temps ensemble, en goûtant le temps, la douceur des choses, et en se méfiant de l’action qui change les choses et bouscule le temps?
Séparateur
Se souvenir de la guerre du Pacifique (décembre 1941-août 1945): la rivière Kwai
Par Madame le Professeur Françoise THIBAUT
Image
En nous rappelant la réalité historique et le drame humain de cet épisode tragique, Françoise Thibaut nous rappelle surtout que nous ne devons pas oublier la dimension asiatique du dernier conflit mondial, dont nous avons fêté cet été le 70ème anniversaire de l’arrêt complet des hostilités.
Séparateur