Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Séparateur
M2M, une révolution est en marche.
Par le Chef de bataillon (TA) Nicolas MAIRE.
Image
Technologie basée sur des objets communicants capables d’agir de manière autonome, le «M2M» est susceptible, d’après les experts, de bouleverser notre mode de vie dans les années à venir. Ses applications potentielles dans les armées sont telles qu’elles risquent de prendre très vite une part prépondérante dans l’activité opérationnelle des forces, raison pour laquelle il importe de mener au plus vite une réflexion en profondeur sur leur utilisation afin d’en tirer l’efficacité optimale.
Séparateur
De la numérisation à l’infovalorisation : gagner la confiance des utilisateurs tactiques
Par le CNE BEDEZ Cyril
Image
La réussite du passage de la numérisation à l’infovalorisation ne doit pas simplement être considérée comme un phénomène technique mais surtout comme un problème humain pour lequel une réflexion et une action qui s’apparenteraient à celles menées au sein de grandes structures institutionnelles du type « accompagnement du changement » est nécessaire et doit être menée sans tabous.
Séparateur
Les troupes aéroportées dans les conflits modernes
Par DESTIA
Image
En mars 2003, les Etats-Unis d’Amérique projettent 1000 hommes dans le Nord de l’Irak au cours d’une opération aéroportée massive de la 173e Airborne Brigade, opération dont l’équivalent ne s’était pas produit depuis la deuxième guerre mondiale. Précédée de bombardements violents, cette action permet aux forces américaines de prendre pied dans une zone sensible du territoire Irakien, appartenant au Kurdistan. Cette offensive par les airs surprend l’ennemi mais aussi les fervents adeptes du seul choc de la manœuvre blindée et mécanisée. Elle est en effet motivée par la décision soudaine de la Turquie d’interdire le franchissement de sa frontière à la 4e division d’infanterie américaine, division qui est chargée d’assumer l’effort dans la partie Nord du théâtre d’opérations. Cet emploi de la mise à terre de forces conventionnelles par parachutage en zone de conflit, de surcroît en phase offensive, rappelle de façon inattendue mais réaliste la pertinence de l’emploi des troupes aéroportées dans la manœuvre aéroterrestre moderne, concept qui semblait pourtant devenu obsolète.
Séparateur
Entre acculturation et compromission, quels repères pour le chef militaire en opération?
Par le Chef de bataillon Tugdual BARBARIN
Image
Les forces françaises sont parfois accusées de déférence excessive envers l’Islam au motif que, sous prétexte d’acculturation, les chefs sur le terrain versent dans la compromission. Cet article propose une approche qui pourrait permettre au chef militaire sur le terrain de discerner une attitude à la fois adaptée à son environnement et conforme à sa mission et ses convictions.
Séparateur
L’ethnologie au service de la force
Par le Capitaine Julien VASSEUR
Image
Pour les théoriciens de la contre-insurrection, l’expertise culturelle apporte un concours extrêmement utile à la force en permettant de diminuer le recours à la violence et en facilitant son adaptation aux spécificités du théâtre d’opérations. Pour autant, cette révolution « culturelle » doit être considérée avec précaution. Incapable de s’affranchir d’une vision ethnocentrique, elle conduit à n’envisager les conflits que sous un angle culturel, occultant de fait les motivations politiques de l’adversaire et conduisant in fine à sa méconnaissance.
Séparateur