Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Séparateur
L’expérience militaire britannique dans le Helmand (2006-2009)
Par le Colonel MICHEL GOYA
Image
En avril 2006, le ministre britannique de la Défense, John Reid, annonçait la mise en place dans la province afghane du Helmand d’une équipe de reconstruction provinciale (Provincial reconstruction team, PRT) et de la 16ème brigade d’assaut aérien en ces termes : «Nous serons parfaitement heureux de partir dans trois ans sans avoir tiré une seule cartouche car notre travail est de protéger la reconstruction»[2]. Six mois plus tard, les soldats de Sa Majesté avaient déjà tiré plus de 500.000 cartouches et lancés 13.000 obus.
Séparateur
Le risque, besoin de l’homme, devoir du soldat
Par le CBA Minguet
Image
Le risque est un besoin humain et l’audace une vertu militaire. Dans une société portée par le principe de précaution, un chef doit légitimer son action en acquérant d’une part la certitude que les risques qu’il consent aient été réduits au minimum, et en donnant d’autre part du sens à son engagement. Il doit développer une véritable éthique de l’action. C’est à ce prix qu’il assumera la prise de risque, promesse de victoires militaires.
Séparateur
La chute d'IGA - un affrontement asymétrique dans le Japon médiéval
Par DESTIA
Image
Episode secondaire dans l’expansion du clan Oda à la fin du 16e siècle, la prise de la province d’Iga offre une opportunité d’entrapercevoir, à son apogée, les spécificités de l’art de la guerre au Japon. Cet exemple d’affrontement asymétrique met également en lumière les limites de l’opposition traditionnelle entre approches directe et indirecte.
Séparateur
Carl von CLAUSEWITZ (1780-1831)
Par Monsieur MARTIN MOTTE
Image
Le 29 septembre 1806, alors que la Prusse s’apprête à entrer en guerre contre la France, le Capitaine von Clausewitz écrit à sa fiancée qu’il ne doute guère de la victoire. Veut-il ainsi la rassurer ? Se laisse-t-il emporter par sa fougue de jeune officier prometteur, si bien noté à la prestigieuse Académie militaire de Berlin qu’il en est sorti aide de camp du Prince Auguste ? Croit-il vraiment que la Prusse a ses chances face à Napoléon ? En tout cas, l’Empereur se charge vite de remettre les pendules à l’heure : en quinze jours seulement, il fond sur l’armée prussienne et l’anéantit.
Séparateur
De l’emploi des forces spéciales françaises: chacun a sa place, chacun à sa place
Par le chef de bataillon Stéphane CUTAJAR
Image
Les forces spéciales françaises, unités atypiques aux capacités uniques, font partie des axes d’effort de la réforme des armées. Leur faiblesse demeure la coopération avec les forces conventionnelles. Le haut commandement doit donc oser franchir un fossé culturel afin d’établir une réelle complémentarité opérationnelle.
Séparateur