Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Séparateur
À quoi a servi la ligne Maginot?
Par le Colonel (ER) Henri ORTHOLAN
Image
Le destin de la ligne Maginot fait encore débat aujourd’hui. A-t-elle joué le rôle que l’on attendait d’elle? Au contraire, ne s’est-elle pas révélée une réalisation aussi coûteuse qu’inutile? Le Colonel Ortholan, docteur en histoire, nous fait ici part de sa thèse, exprimée avec force et s’appuyant sur des arguments concrets, même s’ils sont parfois dérangeants.
Séparateur
L’approche agile dans les armées. Comment optimiser les projets de transformation?
Par le Chef de bataillon Olivier GILLOT
Image
L’approche agile, en renforçant l’adaptabilité des projets en entreprise, en a également amélioré l’efficacité. L’adoption de ses valeurs dans les nombreux projets de transformation des armées pourrait être une opportunité de mieux conduire le changement.
Séparateur
Relations entre responsables civils et militaires: évitons le syndrome des chiens de faïence
Par le Chef d’escadrons Flavien LANET
Image
L’actuel débat sur la place du militaire dans le dialogue interministériel soulève celui de la complémentarité et de la compréhension mutuelle entre acteurs de sensibilités et de cultures distinctes. L’optimisation du dialogue civilo-militaire au sein de la fonction publique passera inéluctablement par davantage d’actions réciproques dans les domaines de l’éducation d’une part, et du partage des responsabilités en situation opérationnelle d’autre part.
Séparateur
«La véritable école du commandement…» Certes. Mais est- ce encore suffisant? L’impact sur le commandement des outils actuels d’information et de communication
Par le Chef d’escadrons Pierre-Yves GINOT
Image
La «société de l’information» a créé une nouvelle vulnérabilité: ne pas savoir. Pour un chef, admettre «je ne sais pas» paraît aujourd’hui étonnamment difficile au regard de ce que cela dit réellement de ses aptitudes ou de son travail. Désormais, «je sais, donc je suis». Avec pour conséquence des exigences non négligeables vis-à-vis des échelons subordonnés.
Séparateur
Vers une armée de métier… performante et efficiente
Par le Chef d’escadrons Ludovic SOMMERLAT
Image
La mise en place d’outils de gestion et de contrôle de la performance est une évolution positive et nécessaire, mais doit être effectuée avec discernement quand elle est appliquée au secteur public et au ministère de la Défense en particulier. Une acceptation non critique des pratiques commerciales peut affaiblir le commandement et se faire au détriment d’une conduite efficace des opérations.
Séparateur