Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Séparateur
Le Mexique un siècle et demi avant l’Irak
Par le Lieutenant-colonel (R) FRANCIS CHOISEL
Image
Les intentions louables ne font pas toujours une bonne politique. En outre, derrière les louables intentions se trouvent souvent des arrière-pensées moins naïves, qui, pour autant, n’assurent pas forcément le succès. L’Histoire en témoigne autant que l’actualité: bien avant les Américains en Irak, les Français l’ont expérimenté au Mexique. Sous le règne de Napoléon III, l’armée française y fut en effet engagée et, après six années de succès et de revers – parmi lesquels le célèbre fait d’armes de Camerone – elle reçut l’ordre d’abandonner la partie.
Séparateur
La bataille de KHALKHIN GOL - Guerre sovieto-japonaise. 11 mai 30 août 1939
par la DESTIA
Image
Contexte général : Après l'occupation de la Mandchourie, au détriment de la Chine, en 1931, et l'établissement d'un Etat client, le mandchoukouo, les ambitions japonaises se tournent vers les provinces d'Extrême-Orient de l'Union soviétique. Forte de la victoire japonaise en 1905 et de l'intervention en Sibérie lors de la guerre civile russe, une partie de l'armée japonaise cherche à influencer le gouvernement en vue d'ouvrir les hostilités contre l'Union soviètique. La zone frontière contestée se trouve entre le Mandchoukouo et la Mongolie.
Séparateur
La bataille de KARAMEH (21 mars 1968):défaite fondatrice pour le Fatah
Par la DESTIA
Image
Brève incursion israélienne en territoire jordanien, la bataille de Karameh a incontestablement constitué une défaite tactique pour les forces jordaniennes et pour le Fatah de Yasser Arafat. Cependant, les pertes sévères causées à l’assaillant l’ont transformée en une victoire stratégique, car elle a durablement renforcé l’Organisation de libération de la Palestine.
Séparateur
La cyberguerre ou la remise en question du rang de la France sur la scène internationale
Par le chef de bataillon Bruno EMPTAZ
Image
Le cyberespace : « Espace de communication constitué par l’interconnexion mondiale d’équipements de traitement automatisé de données numériques ». Cette définition technique et restrictive, donnée par le SGDSN en 2011 dans sa stratégie de « défense et sécurité des systèmes d’information », pourrait cantonner le cyberespace au rôle de cinquième champ de bataille évoqué par certains auteurs, après la terre, l’air, la mer et l’espace. Mais la cyberguerre, dans une approche moderne des rapports internationaux, basée bien davantage sur le smart power américain que sur les rapports de force conventionnels hérités de la guerre froide, prend une dimension transverse nettement plus importante. La guerre dans cet espace virtuel ne ressemble plus à une confrontation militaire classique entre états, mais se décline en actions multiples et bien réelles dans chaque secteur stratégique : la sécurité, l’économie, l’énergie, l’information… Dès 2009, le président Obama s’en inquiétait en faisant de la cyberdéfense l'une des priorités de son mandat : « la menace cybernétique est l'un des plus importants défis auxquels doivent faire face les Etats-Unis, en matière économique et au regard de la sécurité nationale ».
Séparateur
Ankhé (Centre-Annam, 24 juin 1954): extraction difficile ou embuscade annoncée
Par le Général de corps d'armée (CR) BILLARD[1]
Image
Note liminaire: L’opération ATLANTE, évacuation d’ANKHÉ, a fait l’objet d’une analyse, sous l’angle doctrinal, du Colonel GRITCHENKO publiée dans le n°12 de la revue Doctrine (Août 2007). L’article qui suit présente la vision complémentaire d’un exécutant sur le terrain.
Séparateur