Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Séparateur
La bataille de Dunkerque - 25 mai – 3 juin 1940
Par DESTIA
Image
Après l'interminable "drôle de guerre" qui suit la déclaration de guerre faite par la Grande-Bretagne et la France à l'Allemagne provoquée par l'invasion de la Pologne, la situation évolue soudainement à l'Ouest lorsque l'Allemagne, le 10 mai 1940, déclenche une offensive sur la Hollande, la Belgique et le Luxembourg.
Séparateur
La chute du fort d’Eben-Emael : une opération secrète dans une manoeuvre de déception.
Par le Chef de bataillon Pascal MAC
Image
Le 10 mai 1940, à 04h35 du matin, sans ultimatum ni déclaration de guerre, les troupes du 3ème Reich commencent à envahir le royaume de Belgique, près du village d’Eben-Emael. L'évènement met fin à la « drôle de guerre » commencée le 3 septembre 1939, quand la France et l'Angleterre ont déclaré timidement la guerre à l’Allemagne, suite à l'invasion de la Pologne. A cet instant, une nouvelle «Bataille de France» débute !
Séparateur
Dien-Bien-Phû, l’implacable poids des principes de la guerre
Par le Colonel THIERRY DURAND
Image
L’histoire militaire, largement exploitée en ce sens par nos alliés anglo-saxons, reste, pour le futur chef militaire, une remarquable source de réflexion, appliquée tant à la formation du jugement et du raisonnement, qu’à l’illustration et à la connaissance des grands principes tactiques et stratégiques. Son principal mérite tient à l’alimentation d’un référentiel de données concrètes constituant un fonds général, sur lequel doivent s’appuyer l’appréciation et la résolution d’un problème opérationnel. L’importance des principes de la guerre et de l’art opératif, qui reste au cœur de la formation des chefs et des responsables d’un état-major, est ainsi rarement démentie par les faits et l’analyse historique.
Séparateur
La bataille de Chancellorsville - Guerre de Sécession (1861-1865) - 1er au 6 mai 1863
Par DESTIA
Image
La bataille de Chancellorsville fut une des plus importantes batailles de la guerre de Sécession en 1863. Aussi surnommée « Lee's perfect battle » ("la bataille parfaite de Lee") à cause de sa tactique, risquée mais victorieuse, de diviser ses forces face à un ennemi largement supérieur en nombre. La bataille mettait aux prises l'armée du Potomac commandée par le major général Joseph Hooker et l'armée de Virginie du Nord, moitié plus petite, commandée par le général Robert E. Lee assisté de "Stonewall" Jackson. L'audace de Lee combinée à la pusillanimité de Hooker aboutit à une défaite très sérieuse de l'Union. La campagne débuta lorsque l'armée de l'union franchit la rivière Rappahannock, le matin du 27 avril 1863.
Séparateur
La bataille de Villers-Bretonneux / 24-26 avril 1918
Par DESTIA
Image
Contexte général : Le 21 mars 1918 débute la plus grande offensive de la 1ère guerre mondiale. Sur un front de plus de 80kms, du sud d'Arras à Fère en Tardenois, ce ne sont pas moins de 63 divisions allemandes qui attaquent 26 divisions britanniques, avec pour objectif l'encerclement et l'anéantissement du Corps Expéditionnaire dans sa totalité. L'assaut allemand s'essouffle début avril devant Amiens, dans le village de Villers-Bretonneux. En deux semaines de combat, l'armée du Kaiser a cependant réussi à effectuer l'une des plus grandes avancées de la guerre. Villers-Bretonneux, observatoire qui marque le point culminant du plateau descendant entre Somme et Avre en pente douce vers Amiens va donc naturellement devenir le point de fixation de la nouvelle ligne de front et l’enjeu de violents combats.
Séparateur