Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Séparateur
Les temps changent mon bon monsieur ! Les insurrections au XXIème siècle, une révolution ?
CES Maurice ROBERT de SAINT VICTOR
Image
Sir Rupert Smith ou encore Arnaud de La Grange et Jean-Marc Balencie ont cherché dans de récentes études polémologiques1, à catégoriser la conflictualité de notre temps en distinguant les guerres définies comme conventionnelles, qui seraient en cours de disparition, de celles qualifiées de bâtardes, hors normes ou hybrides jugées en plein essor. Constatant les difficultés des coalitions lors des dernières opérations majeures, ils en tirent la conclusion que le monde serait pleinement entré dans la 4ème génération de la Guerre, inscrite au cœur des populations, où le Faible2 ne chercherait plus à détruire le Fort mais simplement à l’user. Ces analyses remarquent, non sans justesse, que l’asymétrie ou dissymétrie des moyens couplées à des modes d’action alliant terrorisme et guérilla entrainent au mieux de longues et difficiles victoires ou d’humiliantes défaites au pire. Ce constat de l’impotence systémique du Fort face aux aiguillons du plus faible suffit-il à démontrer pour autant la totale pertinence de cette révolution ?
Séparateur
Révolution chez les Tommies.
Par le Chef de bataillon Olivier PINET.
Image
Traduction pour l'armée de terre britannique du Strategic Defense Review (SDR de 2010) et réponse aux fortes contraintes budgétaires imposées, le projet Army 2020 a été dévoilé par le ministère de la Défense (MoD) en juillet 2012. Allant bien au-delà d'une simple réduction capacitaire, ce projet transforme fondamentalement le fonctionnement de l'Army dans son organisation et sa conception même, mais avec l'ambition de maintenir intacte sa capacité à agir en opérations. Séduisante sur le papier, cette réforme (voire cette révolution) présente également des risques non négligeables.
Séparateur
Un lien armée-nation fort, ou la survie de l'armée.
Par le Capitaine (TA) Bernard CLECH
Image
Chahuté, parfois affaibli, mais jamais réellement remis en cause, le lien armée-nation traverse les réformes de l'institution militaire et les évolutions de la société. Le livre blanc sur la défense et la sécurité de 2013 introduit cette notion dès son préambule. Au cœur de la problématique des relations entre la société et son armée professionnelle, ce lien légitime naturellement, par sa force, l'action et l'existence même de cette dernière. Après un éclairage sémantique sur les notions d'armée, de nation et du lien qui les unit, l'état de l'art, à la veille d'une nouvelle et importante réforme des armées, permettra de prendre conscience de l'enjeu de l'indifférence que pourrait avoir la société vis à vis d'une armée professionnelle.
Séparateur
Stratégies de sécurité humanitaires : vers une évolution conceptuelle ?
Par le Capitaine NICOLAS MEYNARD
Image
Dans le contexte des crises humanitaires actuelles, l’ensemble des acteurs présents sur les théâtres d’opérations est aujourd’hui confronté à la nécessité de concevoir une stratégie de sécurité en collaboration avec les forces armées.
Séparateur
La mutation du modèle régimentaire
Par le CBA THOMAS
Image
L’évolution des engagements terrestres d’une part, les réformes organisationnelles d’autre part, font apparaître une divergence croissante entre le modèle régimentaire et sa déclinaison en opérations. La question de l’adaptation de ce modèle mérite par conséquent d’être posée.
Séparateur