Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Saut de ligne
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Autres sources
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Saut de ligne
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Autres sources
Saut de ligne

Les articles à la une

Les risques psychosociaux: une problématique à approfondir au sein du ministère de la DéfensePublié le 04/05/2018

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 42
le Capitaine Nécika LESAULNIER

Sujet médiatique par excellence sur la qualité de vie au travail, les risques psychosociaux ont envahi le domaine de la prévention au travail. Dans cet environnement, le ministère de la Défense ne peut plus faire l'économie d'une réflexion approfondie sur les risques psychosociaux afin d'étudier la ou les approches les mieux adaptées à son fonctionnement et ses particularités.

Maîtriser la robotisation: un challenge pour l’avenirPublié le 03/05/2018

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 42
le Chef de Bataillon Cyril PUJOL

La multiplication actuelle des systèmes robotisés intelligents, dotés d’une autonomie croissante au sein de notre environnement, soulève des questions essentielles d’ordre juridique, éthique, organisationnel et stratégique, qui doivent être prises en compte dès maintenant afin de maîtriser au mieux l’usage de ces équipements.

La conception de la masse chez NapoléonPublié le 30/04/2018

Lettre de la Prospective n°4
Pôle Etudes et Prospective (CDEC/PEP)

Cet encart évoque la notion de masse sous le prisme de la conception pratique que s’en faisait Napoléon Ier. S'il convient, de discerner ce qui conserve un sens pérenne, cette étude rétro prospective contribue à identifier une partie des défis auxquels sont confrontés les architectes  des forces terrestres.

Réflexions prospectives sur le facteur de supériorité opérationnel Masse Publié le 29/04/2018

Lettre de la Prospective n°4
Pôle Etudes et Prospective (CDEC/PEP)

Action Terrestre future (ATF) retient la masse parmi les huit facteurs de supériorité opérationnelle (FSO) déclinés des principes de la guerre. Elle n’était, contrairement à la doctrine américaine,  ni un principe, ni un facteur retenu dans la doctrine française jusqu’alors. La définition retenue dans ATF est la suivante : « Au-delà du seul rapport de force, la masse se comprend comme la capacité à générer et entretenir les volumes de force suffisants pour produire des effets de décision stratégique dans la durée, prenant en compte les impératifs dictés par le cadre espace/temps de chaque opération. » 6 La masse, qui a sa valeur en soi, ne se comprend bien qu’au sein du système des FSO. C’est une condition nécessaire, mais pas suffisante du succès.

Masse, agilité et innovations technologiquesPublié le 28/04/2018

Lettre de la Prospective n°4
Pôle Etudes et Prospective (CDEC/PEP)

Avant de nous concentrer sur la masse, tirons un premier bilan des réflexions menées par le PEP en 2017. Il semble qu’un des défis majeurs de demain pour les forces engagées au contact, consistera à savoir tirer parti des atouts de leurs équipements de nouvelle génération dans un environnement opérationnel très fortement caractérisé par la violence des engagements et son abrasivité accrue. Parallèlement, ces mêmes capacités pourraient être exposées aux défaillances de leurs équipements du fait des effets prévisibles ou plus surprenants des engagements futurs. Dans ce contexte, l’idée force restera de savoir combattre de façon adaptée.

«Qui ose gagne?»Publié le 26/04/2018

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 42
le Chef d’escadrons Bertrand DIAS

Dans l’histoire militaire comme dans sa mythologie, l’audace est une vertu. Louée dans les devises d’unités ou soulignée comme une qualité qui caractérise les chefs hors-norme, elle semble pourtant aujourd’hui anachronique à bien des titres. Dans cet article, l’auteur s’interroge – au regard de la nature des engagements, des enjeux et du fonctionnement général de l’institution militaire – sur l’actualité et la pertinence de l’audace comme vertu militaire dans le contexte actuel.

 

Le Chef de bataillon DIAS a obtenu, pour cet article, le prix de la Fondation Leclerc.

Volonté et CapacitésPublié le 22/04/2018

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 42
le Lieutenant (Air) Yole DE ANGELIS

Après nous avoir rappelé quelles ont été dans l’histoire les grandes évolutions de la pensée éthique face au fait guerrier et au progrès des capacités militaires, et nous avoir montré comment la notion de droit international humanitaire est apparue, l’auteur nous fait réfléchir à ce que sont devenues aujourd’hui ces notions, en particulier celle de « guerre ». En cela, cette étude est d’une brûlante actualité.

Politique de sécurité et de défense européenne: est-il possible d’accorder les violons européens ?Publié le 17/04/2018

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 43
le Commandant Stéphane REIX

L’auteur s’interroge sur les difficultés que l’Union européenne rencontre pour parler d’une seule voix sur les problématiques liées à sa sécurité et à sa défense, en l’absence d’une réelle vision politique commune.

 

Le financement du surcoût opex (et opint…)Publié le 12/04/2018

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 43
le Chef de bataillon François LORVOIRE

Sujet brûlant et pourtant incontournable, l’enjeu du financement des surcoûts OPEX et OPINT est éminemment politique; l’actualité récente le souligne avec acuité, et aucune solution ne saurait satisfaire totalement l’ensemble des parties. Cependant, une amélioration du système pourrait être décidée, les pistes en ce sens ne faisant pas défaut.

D’une défense de l’avant à l’ennemi de l’interieur, quelles conséquences sur le rôle du soldat?Publié le 10/04/2018

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 43
le Chef d’escadrons Pierre-Yves GINOT

«La continuité de la politique» pousse depuis toujours le soldat à s’interroger sur le rôle qu’on lui fait jouer. Car même si l’action militaire répond à des logiques spécifiques, la mission attribuée au soldat reste le prolongement d’une problématique politique. Les réflexions de chacun varient ainsi selon l’évidence ou la complexité du conflit, mais le chef en fait rarement l’économie car il assume une responsabilité singulière, celle de donner du sens à l’action. Or, si la menace d’une invasion met fin à bien des questionnements, l’emploi actuel des forces armées n’offre plus le même confort intellectuel et marque une nouvelle étape en termes de complexité.

Saut de ligne

Pensées mili-terre

Centre de doctrine et d’enseignement
du commandement

© 2017 CDEC. Tous droits réservés.
Réalisation CDEC/BFAO & SAILING.
Powered by WysiUp.

Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Contribution

Image
Cet espace permet à tous de contribuer collectivement à la Pensée mili-terre et au rayonnement de l'Armée de Terre, en partageant réflexions, débats stratégiques, et commentaires historiques.
Saut de ligne
Saut de ligne

Newsletter Pensées mili-terre

Image
Vous souhaitez reçevoir régulièrement la newsletter PENSÉES MILI-TERRE, rien de plus simple ! abonnez-vous gratuitement en complétant les champs ci-dessous.
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Saut de ligne