Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Saut de ligne
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Autres sources
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Saut de ligne
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Autres sources
Saut de ligne

Les articles à la une

Le pari risqué du Hezbollah en SyriePublié le 08/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre
Chef de bataillon BIED-CHARRETON

En mai 2013, le Hezbollah reconnaissait publiquement son aide militaire au régime syrien de Bachar el-Assad. Cette intervention militaire hors de ses frontières lui a valu d'être mis à l'index sur le plan national et international. Cette étude vise à analyser les raisons ayant poussé le Hezbollah à prendre une décision en apparence des plus périlleuses, ainsi que les ressorts qui lui permettent de tirer aujourd'hui bénéfice de son engagement en Syrie.

Du groupe mobile autonome de la guerre d’Indochine au groupement tactique interarmes d’aujourd’huiPublié le 08/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 47
Chefs d’escadron Aymeric ABILLARD et Sébastien BURETTE

Les GTIA sont-ils les déclinaisons contemporaines des groupes mobiles (GM) autonomes de la guerre d’Indochine? Pour les auteurs de cet article, la réponse à cette question est affirmative. En effet, les GTIA, pions de manœuvre tactiques de structure modulable, tirent leur force de l’engagement éprouvé et de la souplesse des GM, tout en bénéficiant d’une doctrine d’emploi aboutie, et en étant valorisés par la modernité de leurs équipements. Ces atouts sont mis en exergue par le projet «GTIA SCORPION».

Bienvenue chez les «Chleuhs»! Publié le 08/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 47
Colonel Philippe SEIGNEUR

Les Cahiers n’avaient pas publié de «Nouvelles d’outre-Rhin» depuis les numéros 29 (point de situation sur l’armée de terre, par le chef du détachement de liaison français à Cologne) et 36 (évolution sociologique de l’outil de défense, par un chercheur allemand). Ce retard est rattrapé grâce au Colonel Philippe Seigneur, qui nous fait une description particulièrement complète et précise de la défense allemande et de son armée de terre en 2017.

 

L’utilisation des drones dans les domaines de la logistique: un potentiel à exploiter…Publié le 07/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 47
Commandant Yann PANAGET

Les drones sont utilisés au sein des armées avec succès depuis les années 60. L’armée de Terre a engagé différents systèmes d’armes de cette nature en opérations extérieures, notamment en Afghanistan. Leur utilisation est actuellement testée dans le domaine de la logistique pour lequel ils ouvrent d’intéressantes perspectives.

 

Les capacités numériques peuvent-elles participer à la dissuasion ?Publié le 07/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 47
Chef de bataillon Frédéric GERLINGER

La multiplication, ces dernières années, des attaques dans le cyberespace, impliquant notamment de grandes puissances, appelle à s’interroger sur le rôle que pourraient jouer dans l’avenir les capacités numériques dans la dissuasion. L’objectif de cet article est de rappeler brièvement les fondements de la dissuasion nucléaire, d’étudier le potentiel du numérique dans le domaine de la dissuasion, avant d’analyser s’il est possible d’envisager la mise en œuvre d’une cyberdissuasion face à des attaques informatiques ou, de manière plus globale, éventuellement en complément de la dissuasion nucléaire.

La vision stratégique de l’armée de terre américaine concernant les robots et systèmes autonomesPublié le 07/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 47
Colonel Thierry CASANOVA

L’investissement aujourd’hui dans les RAS doit permettre à l’US Army de répondre à trois défis majeurs que sont, en premier lieu, le taux toujours plus rapide de modernisation de l’adversaire, incluant des capacités stand-off[1] toujours plus grandes, puis l’utilisation toujours plus importante et innovante de RAS par l’adversaire, et enfin la contrainte du milieu futur, notamment en zone urbaines ultra denses dans lesquelles les moyens de communications vont travailler en limite de potentiel[2]. La stratégie de recherche et d’acquisition se décline en trois phases, à court, moyen et long terme.

[1] Capacité à tirer d’une distance permettant de demeurer hors de portée d’une réplique immédiate de la cible.

[2] Voir les études et les rédactions concernant les Megacities.

Nouvelles technologies, tactique et stratégiePublié le 30/06/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 47
Madame le Professeur Françoise THIBAUT

Françoise Thibaut nous livre avec sa force de conviction habituelle une vision personnelle de l’évolution de la guerre au fil des siècles. Sans exclure la possibilité du maintien de conflits «classiques» ou «dématérialisés», (frappes à distance de plus en plus automatisées), elle voit apparaître un nouveau type de guerre, «vraie… douce et silencieuse»: la guerre numérique et informatique. Les nouvelles technologies prennent bien sûr une place écrasante dans cette évolution, et le dernier type de guerre décrit permet à l’auteur de jeter les bases de son concept «d’appropriation technologique de l’adversaire».

Vers une interdiction des systèmes d’armes létaux autonomes ?Publié le 30/06/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 47
Lieutenant (CR) François GORRIEZ

Alors que le Parlement européen vient d’adopter une résolution appelant à l’adoption de règles de droit civil sur la robotique[1], les États membres de la Convention sur certaines armes classiques cherchent à réguler l’emploi de «robots soldats», qualifiés de systèmes d’armes létaux autonomes (SALA). Plusieurs États et organisations non gouvernementales plaident pour une interdiction des SALA.

[1] Résolution du Parlement européen du 16 février 2017 contenant des recommandations à la Commission concernant des règles de droit civil sur la robotique.

Les transmissions de la Grande Guerre et la NEB: deux révolutions militaires des communicationsPublié le 30/06/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre
Chef de bataillon Pascal VIRET

La numérisation de l’espace de bataille (NEB), rendue possible par l’évolution technologique des moyens de communications, constitue une véritable révolution numérique dans les affaires militaires. La révolution technologique des communications durant la Grande Guerre peut être comparée à la numérisation du champ de bataille aujourd’hui. Ces deux époques marquent un changement technologique majeur des moyens de transmissions et ouvrent de nouvelles perspectives à l’emploi des forces armées.

Livraison à l’international en 2016 des matériels de guerrePublié le 22/05/2017

859 entreprises ont exporté pour 8,308 milliards d'euros
SGA

La France a livré à l’international en 2016 des matériels de guerre et matériels assimilés (MG) pour une valeur totale de 8,3 milliards d’euros contre 6,1 milliards en 2014 et 7,3 milliards en 2015. Ces matériels ont contribué à hauteur de 6,6 milliards d’euros au solde commercial de la France en 2016.

Saut de ligne

Pensées mili-terre

Centre de doctrine et d’enseignement
du commandement

© 2017 CDEC. Tous droits réservés.
Réalisation CDEC/BFAO & SAILING.
Powered by WysiUp.

Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Contribution

Image
Cet espace permet à tous de contribuer collectivement à la Pensée mili-terre et au rayonnement de l'Armée de Terre, en partageant réflexions, débats stratégiques, et commentaires historiques.
Saut de ligne
Saut de ligne

Newsletter Pensées mili-terre

Image
Vous souhaitez reçevoir régulièrement la newsletter PENSÉES MILI-TERRE, rien de plus simple ! abonnez-vous gratuitement en complétant les champs ci-dessous.
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Saut de ligne