Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Saut de ligne
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Autres sources
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Saut de ligne
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Autres sources
Saut de ligne

Les articles à la une

La robotique militaire, enjeux et perspectives pour l’armée de Terre. Quels changements dans l’art de mener une opération à l’hePublié le 20/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre
Chef de bataillon (TA) Jean-Loïc LAUDY, le chef de bataillon F. BELLANGER, le capitaine (TA) de FRANCE

Le numéro précédent des Cahiers nous décrivait  la vision de l’US Army dans le domaine de la robotique. Il était donc plus que normal  que soit décrit  l’avenir  des robots  dans l’armée de Terre, y compris  dans la conduite  des opérations.

 

Vers une dissuasion cybernétique?Publié le 20/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 48
le Chef d’escadron PRETEUX

À l’heure  où  l’intelligence artificielle, le  big  data,  les  objets  connectés  donnent à l’échange d’informations une ampleur sans précédent dans l’histoire de l’humanité, le monde virtuel a pris une importance considérable, en particulier pour les armées. La puissance  des moyens cyber est telle que de nombreux journalistes et observateurs du monde  militaire  s’interrogent sur  le parallèle  qui pourrait  être  fait  entre  dissuasion nucléaire et cyber.

 

En 2035, le chef au combat sera-t-il un meneur d’hommes ou un manager connecté?Publié le 20/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 48
le Chef de bataillon Sebastien PISTRE, le Capitaine François-Xavier LAMBIN-BERNOT et le Captain Bernhard KIRCHNER

Les outils  d’aide au commandement se multiplient dans les systèmes  d’information et de commandement. Il s’agit de définir quelle devra être la marge de manœuvre des chefs militaires tactiques  dans  un environnement saturé  par l’information descendante  et montante.

L’ergonomie dans les opérations d’armement de l’armée de TerrePublié le 20/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 48
le Capitaine Stéphane FOURNIER

Alors que l’ergonomie voit son impact croître dans les opérations d’armement, quelques RETEX récents ont révélé malgré tout le manque d’ergonomie de certains équipements de l’armée de Terre. Si ces insuffisances sont avérées, il est aussi vrai que l’ergonomie pâtit de sa faible notoriété et doit être mieux intégrée au processus capacitaire de l’armée de Terre. Tout l’enjeu est bien d’améliorer l’expression du besoin ergonomique.

 

Évolutions technologiques et opérations modernesPublié le 16/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 48
Général de corps d’armée Francis AUTRAN

«Il faut agir en homme de pensée et penser en homme d’action». Cette globalité de l’homme selon Bergson pourrait aisément convenir au chef militaire qui, non seulement doit raisonner sa manœuvre dans toutes les dimensions directes et indirectes, actives et passives concourant à l’atteinte de l’objectif stratégique visé, mais qui, surtout, doit agir en conscience du redémarrage de la cité une fois la situation stabilisée et la paix revenue.

Technologie: l’atout trompeur?Publié le 16/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 48
Monsieur Henri JOZEFOWICZ

Si l’on se contente de l’opinion la plus répandue, la technologie constituerait l’atout décisif dans le combat. Les victoires seraient le fruit d’une précieuse découverte, laquelle rendrait ainsi inéluctables les victoires. Le coup décisif, le renversement sont attribués à telle prouesse technologique. Les commentateurs n’hésitent pas à invoquer la supériorité de tel armement, quitte à énumérer au grand public ces armes au nom mythique (les Patriots, les Tomahawks…). Dans la course au progrès, la technologie est devenue un lieu commun dont on se garde de faire l’exégèse. Parfois, la cause du «bien» triomphante est associée à son expression technologique. Pourtant, il convient de relativiser, sous peine de tomber dans une sorte de crédulité à l’égard de la science. Le scientisme a ses limites. Y compris dans l’histoire militaire.

 

 

L’audacePublié le 08/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 47
Lieutenant-colonel Emmanuel DUBOIS

À l’occasion d’une étude historique sur le terrain, un officier, un brin taquin, disait à propos de l’offensive allemande dans les Ardennes en 1940: «Guderian est audacieux parce qu’il a réussi. Si l’offensive avait échoué, il aurait été incompétent». L’audace n’a-t-elle pas de nature propre? N’est-ce qu’une notion subjective, un point de vue du spectateur qui juge l’action a posteriori? N’est-ce qu’une question de hasard, un jet de dés dont le succès repose sur sa bonne étoile (ou la mauvaise de son adversaire)? En somme, l’audace que nous chérissons tant n’est-elle qu’une chimère de gamins rêveurs? L’auteur de cet article apporte avec passion ses réponses personnelles à ces questions

Le pari risqué du Hezbollah en SyriePublié le 08/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre
Chef de bataillon BIED-CHARRETON

En mai 2013, le Hezbollah reconnaissait publiquement son aide militaire au régime syrien de Bachar el-Assad. Cette intervention militaire hors de ses frontières lui a valu d'être mis à l'index sur le plan national et international. Cette étude vise à analyser les raisons ayant poussé le Hezbollah à prendre une décision en apparence des plus périlleuses, ainsi que les ressorts qui lui permettent de tirer aujourd'hui bénéfice de son engagement en Syrie.

Du groupe mobile autonome de la guerre d’Indochine au groupement tactique interarmes d’aujourd’huiPublié le 08/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 47
Chefs d’escadron Aymeric ABILLARD et Sébastien BURETTE

Les GTIA sont-ils les déclinaisons contemporaines des groupes mobiles (GM) autonomes de la guerre d’Indochine? Pour les auteurs de cet article, la réponse à cette question est affirmative. En effet, les GTIA, pions de manœuvre tactiques de structure modulable, tirent leur force de l’engagement éprouvé et de la souplesse des GM, tout en bénéficiant d’une doctrine d’emploi aboutie, et en étant valorisés par la modernité de leurs équipements. Ces atouts sont mis en exergue par le projet «GTIA SCORPION».

Bienvenue chez les «Chleuhs»! Publié le 08/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 47
Colonel Philippe SEIGNEUR

Les Cahiers n’avaient pas publié de «Nouvelles d’outre-Rhin» depuis les numéros 29 (point de situation sur l’armée de terre, par le chef du détachement de liaison français à Cologne) et 36 (évolution sociologique de l’outil de défense, par un chercheur allemand). Ce retard est rattrapé grâce au Colonel Philippe Seigneur, qui nous fait une description particulièrement complète et précise de la défense allemande et de son armée de terre en 2017.

 

Saut de ligne

Pensées mili-terre

Centre de doctrine et d’enseignement
du commandement

© 2017 CDEC. Tous droits réservés.
Réalisation CDEC/BFAO & SAILING.
Powered by WysiUp.

Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Contribution

Image
Cet espace permet à tous de contribuer collectivement à la Pensée mili-terre et au rayonnement de l'Armée de Terre, en partageant réflexions, débats stratégiques, et commentaires historiques.
Saut de ligne
Saut de ligne

Newsletter Pensées mili-terre

Image
Vous souhaitez reçevoir régulièrement la newsletter PENSÉES MILI-TERRE, rien de plus simple ! abonnez-vous gratuitement en complétant les champs ci-dessous.
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Saut de ligne