Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Saut de ligne
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Autres sources
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Autres sources
Saut de ligne

Les ouvrages à la une

DÉFENSE : PRÉPARATION DE L’AVENIR Publié le 20/06/2018

RAPPORT ASSEMBLÉE NATIONALE N° 1055
Rapporteur spécial : M. FRANÇOIS CORNUT-GENTILLE

I.  LA DIFFICILE ÉVALUATION DE LA MISSION DÉFENSE 

Le présent rapport d’évaluation de l’exécution des crédits 2017 de la mission Défense s’inscrit dans la volonté de la commission des finances de l’Assemblée nationale de renforcer l’évaluation des politiques publiques à l’occasion de l’examen de la loi de règlement. Cette démarche vertueuse, demandée depuis de nombreuses années par le rapporteur spécial, s’est concrétisée par l’audition de chaque ministre sur le bilan 2017 de leur ministère.

Des contrats opérationnels et des formats au service de l'Ambition 2030Publié le 19/06/2018

programmation militaire pour les années 2019 à 2025
SENAT / Président : Gérard LARCHER

Sur le plan opérationnel, l'Ambition 2030 se définit par un certain nombre de contrats qui se déclinent selon les cinq fonctions stratégiques, la mutualisation des capacités rares et critiques devant être maintenue.

Dans un environnement opérationnel toujours plus exigeant, le modèle d'armée, complet et équilibré, défini par l'Ambition 2030, doit permettre d'atteindre les effets militaires recherchés sur la totalité du spectre des menaces et des engagements possibles, y compris les plus critiques, mais le modèle restera dynamique pour s'adapter à l'évolution des conflits.

RAPPORT D’INFORMATION N°996 Publié le 05/06/2018

sur les enjeux de la numérisation des armées
MM. OLIVIER BECHT ET THOMAS GASSILLOUD, Députés

 INTRODUCTION & RECOMMANDATIONS : Quelque nom qu’on lui donne, « révolution numérique », « mise en données » du monde (pour l’anglais datafication), « transition digitale » ou simplement « numérisation », le partage et le traitement de données en réseau s’imposent à tous :

  • États comme individus, entreprises comme organisations publiques
  • Dans tous les champs de l’activité humaine
  • Des tâches les plus banales du quotidien aux applications professionnelles les plus poussées.

Plus qu’une technologie, c’est un phénomène qui sous-tend la marche de nos sociétés et les transforme en profondeur ; c’est tout un mode de vie qui change avec la technologie. En cela, peut-être, n’est-il pas abusif de parler de « révolution ».

Programmation militaire pour les années 2019 à 2025Publié le 22/05/2018

RAPPORT SÉNAT N° 476
M. Christian CAMBON, Sénateur

UNE LPM D’INTENTION, DONT L’ENJEU SERA LA BONNE APPLICATION


La commission a adopté ce projet de loi en raison de l’inflexion qu’il vient enfin apporter (remontée en puissance des moyens après des années d’attrition) et sur la base de ses intentions, qui sont bonnes (moyens à « hauteur d’homme », restauration d’un potentiel usé, intégration de l’innovation). Lucide toutefois sur les fragilités, les lacunes et les paris de cette programmation militaire, la commission considère que l’enjeu en sera sa bonne application. Le rôle du Parlement, et du Sénat en particulier, sera essentiel pour le contrôler.

Demain dominer l’adversaire : Que voudra dire vaincre ? Publié le 16/05/2018

extrait de ACTION TERRESTRE FUTURE
État-major de l’armée de Terre Paris
Au sens littéral du terme, vaincre veut dire soumettre un adversaire par les armes, éventuellement jusqu’à sa destruction physique. Cette définition, simple en apparence, cache en réalité des défis considérables. Les conflits du début de ce siècle l’ont parfaitement révélé. Non seulement le succès politique est désormais difficile à remporter par la seule action militaire, mais l’adversaire a prouvé ses qualités manœuvrières, au sens où il sait à nouveau éviter les effets de la puissance par la combinaison d’une volonté farouche, d’une patience opiniâtre, d’une profonde intelligence des différents niveaux de la guerre – du tactique jusqu’au stratégique – alliée à la maîtrise parfaite de l’art de la dissimulation et de la propagande.

Le besoin en armée de TerrePublié le 15/05/2018

extrait de ACTION TERRESTRE FUTURE
État-major de l’armée de Terre Paris

L’engagement au sol et près du sol vise à dominer physiquement l’ennemi et prendre sur lui l’ascendant moral, jusqu’à sa destruction si nécessaire. À l’avenir, cet affrontement continuera de se dérouler dans l’état de confusion qui singularise le milieu terrestre. Toutefois, le caractère intrinsèquement chaotique des conflits sera amplifié par les évolutions prévisibles du contexte de défense et le durcissement vraisemblable des conditions de l’engagement aéroterrestre. Cette transformation marque déjà notre époque et modifie progressivement la finalité de nos interventions militaires.

Relire De la guerre de Clausewitz Publié le 09/04/2018

Réflexion Libre
Chef de bataillon Valéry Putz – 118e promotion du CSEM

Etonnant de richesse mais paradoxalement mal connu, « De la guerre » propose une description, et non une prescription de la guerre par Clausewitz pour qui la théorie est bien une observation, et non une doctrine. La modernité de l’ouvrage et sa prégnance dans le débat stratégique actuel en fait naturellement le ferment possible et souhaitable d’une doctrine de défense européenne.

La chair et l’acier – L’invention de la guerre moderne (1914-1918) Publié le 11/03/2018

Commentaires : Chef de bataillon – BEAUDOIN Hubert – 121° promotion
Michel GOYA

Dans cet ouvrage, l’auteur analyse, de manière détaillée, l’effort d’adaptation des moyens et des méthodes de combat durant la Première Guerre mondiale. Grâce à cet effort, principalement conduit pendant la guerre, l’armée française allait devenir l’armée la plus moderne du monde en 1918, alors qu’elle combattait encore en 1914 suivant des schémas proches de ceux des armées du Premier Empire.

Alors Belka, tu n'aboies plus ?Publié le 01/03/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 46
FURUKAWA Hideo

Troublant et parfois inquiétant, cet ouvrage presque confidentiel narre un épisode quasiment inconnu de la Seconde Guerre mondiale: «Plus personne ne sait ces choses là…», écrit l’auteur…  par Madame le Professeur Françoise THIBAUT

La bataille de PENANGPublié le 01/03/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 46
John R. Robertson

Penang, île de rêve avec ses collines douces agrémentées de cascades et ses plages blondes, tout au fond du golfe du Bengale. Les Britanniques ont tôt fait de se l'approprier, en 1786, la rebaptisant «île du Prince de Galles», avec pour capitale Georgetown, dessinée par l'infatigable Colonel Light, à partir de la petite ville sino-malaise préexistante, au bord d'une belle rade au confortable tirant d'eau, facile à surveiller et protéger...   Par Madame le Professeur Françoise THIBAUT

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Saut de ligne

Pensées mili-terre

Centre de doctrine et d’enseignement
du commandement

© 2017 CDEC. Tous droits réservés.
Réalisation CDEC/BFAO & SAILING.
Powered by WysiUp.

Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Contribution

Image
Cet espace permet à tous de contribuer collectivement à la Pensée mili-terre et au rayonnement de l'Armée de Terre, en partageant réflexions, débats stratégiques, et commentaires historiques.
Saut de ligne
Saut de ligne

Newsletter Pensées mili-terre

Image
Vous souhaitez reçevoir régulièrement la newsletter PENSÉES MILI-TERRE, rien de plus simple ! abonnez-vous gratuitement en complétant les champs ci-dessous.
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Saut de ligne