Rechercher

 
Afficher
 
 

Autres sources

 
 
 

Rechercher

 
Afficher
 
 

Autres sources

 

Les réflexions libres à la une

Formation et entraînement au combat interarmesPublié le 02/07/2020

la vision de la DEP de l’école d’état-major
Colonel Christophe de LAJUDIE

Le combat désigne l’action des petites unités (1), et l’action interarmes désigne la combinaison dans une même action et sur un même terrain de moyens provenant d’armes (2) différentes aux capacités complémentaires mais aux besoins souvent opposés. Le combat interarmes est mené par les chefs de petites unités d’infanterie ou de cavalerie, parfois de l’ALAT (3), renforcés d’éléments de diverses armes.

Pour pratiquer l’art de la guerre, faut-il manger des madeleines ?Publié le 01/06/2020

cahier de la pensée mili-Terre
le Chef d’escadrons Christophe MAURIN

Napoléon est l’un des maîtres intemporels dans l’art de la guerre. Au-delà de ce parallèle formel, les officiers peuvent-ils s’inspirer de l’aphorisme de l’empereur en le confrontant à d’autres regards sur la réminiscence ? le Chef d’escadrons Christophe Maurin propose d’esquisser quelques pas sur cette voie, en considérant des perspectives offertes par la psychologie, la philosophie et la littérature.

 

«L’inspiration n’est, le plus souvent, qu’une réminiscence»

Napoléon

La place des militaires dans la société, une ambition qui devrait nous porter...Publié le 18/05/2020

Dossier G2S n° 25
GCA (2S) Alain BOUQUIN

Au terme de la lecture de ce dossier, le lecteur pourrait avoir envie de répondre à la question : « Les militaires occupent-ils la place qu'ils méritent au sein de la société ? »

Relation armées-société civile aux États-UnisPublié le 16/05/2020

Dossier G2S n° 25
Le général (2S) Dominique DELAWARDE

La réalité des relations entre les armées et la société civile aux USA est peut-être moins idyllique et beaucoup plus complexe que la perception qu'on peut en avoir en Europe. Cependant, elle peut être qualifiée de globalement bonne, voire très bonne.

Le militaire et la société : une approche allemandePublié le 14/05/2020

Dossier G2S n° 25
Le général (2S) Olivier de BECDELIÈVRE

La place du militaire dans la société allemande est singulière. Tolérées à leur origine par une société marquée par les ruines de de la guerre et la défaite de 1945, les forces armées allemandes ont été progressivement adoptées. Mais une certaine méfiance vis-à-vis du militaire subsiste dans un environnement plus soucieux de prospérité économique et de confort que d'action politique et militaire.

 

La place du soldat allemand dans la société est marquée par la réduction, autant que faire se peut, de toute singularité « militaire », l'adoption d'un profil lisse, et une perméabilité certaine aux influences extérieures, qui permet en retour une participation non négligeable des élites militaires aux orientations et décisions en matière de politique de défense, tandis qu'un faisceau d'associations influentes représentent les préoccupations et les intérêts des militaires et du monde de la défense au sein de la société.

Intégration de l'armée au sein de la société britanniquePublié le 12/05/2020

Dossier G2S n° 25
GDI (2S) Hervé BIZEUL

Pour faire écho à la question de l'intégration de l'armée française au sein de notre société interrogeons-nous sur le cas des soldats britanniques au sein de leur propre nation.

La place sociale du militairePublié le 10/05/2020

Dossier G2S n° 25
GCA (2S) Éric MARGAIL

La place et le rôle du militaire dans la Nation est un sujet complexe et subjectif, comme le souligne l'introduction de ce dossier. Le niveau de vie en est un des aspects, toutefois quelque peu tabou. Quand on exerce un métier mu par la vocation, on ne compte pas ! La contribution qui suit s'essaiera donc à arpenter prudemment ce champ, en abordant le lien entre le niveau social occupé par le militaire, et particulièrement l'officier supérieur ou général, et sa présence dans la société.

Au coeur du complexe militaro-industrielPublié le 08/05/2020

Dossier G2S n° 25
GCA (2S) Jean-Tristan VERNA

Abstract : En dépit des efforts des ministres successifs, les rapports entre la puissance étatique et les industriels de la défense restent plus difficiles que ne le laissent entendre les commentaires sur leur prétendue connivence. Les officiers sont partie prenante à ces relations compliquées. En poste dans les états-majors, comme au sein de l'industrie, prioritairement soucieux de la satisfaction des besoins opérationnels, ils s'attachent à y promouvoir le réalisme, la mesure et la compréhension mutuelle.

Le militaire dans l'entreprise de défensePublié le 06/05/2020

Dossier G2S n° 25
GCA (2S) Arnaud SAINTE-CLAIRE DEVILLE

Aborder le sujet du militaire dans l'industrie de défense n'est pas chose aisée tant les parcours que les clefs de lecture peuvent être divers. Au-delà du socle partagé des valeurs qui marquent leur passé militaire, quoi de commun entre le jeune capitaine après son temps de commandement au tout début d'une véritable vie professionnelle et le « quatre étoiles » au crépuscule de la sienne ? Quoi de semblable entre le lieutenant-colonel chenu de la STAT34 spécialiste incontesté de son domaine et le chef de corps sortant qui veut rebondir sur une autre expérience de manager ? Autant d'objectifs, autant de parcours différents, qui imposent de limiter le sujet au risque de vouloir dégager des généralités réductrices ou une liste à la Prévert d'expériences singulières.

Armées, Éducation nationale, enseignement supérieur, municipalités, entreprisesPublié le 04/05/2020

Dossier G2S n° 25
Le GDI (2S) Jean-Claude ALLARD

Les liens entre la Défense et l'Éducation nationale sont importants et nombreux, mais leur efficacité pour insuffler l'esprit de défense et la connaissance des Armées est dépendante de « la liberté pédagogique » des enseignants, animée par l'initiative individuelle, et de la capacité des armées à susciter ces initiatives et à y répondre.