Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Auditions assemblée nationale

Audition à l'Assemblée Nationale du 02 mars 2016
Image
Image
M. Stéphane Mayer, président-directeur général de Nexter Systems. Madame la présidente, mesdames, messieurs les députés, je tiens tout d’abord à vous remercier pour l’intérêt que vous portez à la défense terrestre et à son industrie. Certains disent que celle-ci n’est pas prioritaire par rapport à d’autres industries de défense. Pourtant, elle est hautement stratégique à plusieurs égards – et chaque jour passé depuis ma prise de fonctions à lami-décembre m’en convainc davantage.
Image
Image
Image
Séparateur
Saut de ligne
Audition à l'Assemblée Nationale du 16 février 2016
Image
Image
M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense. Nous nous sommes vus à la mi-janvier, mais le contexte que nous traversons justifie ce rythme : les rencontres mensuelles permettent de faire régulièrement le point sur la situation. En prévision du débat prévu pour le mois de mars, je commencerai par aborder, de façon approfondie, la situation sur le théâtre national. J’évoquerai ensuite les théâtres extérieurs : Syrie, Libye, Centrafrique et Mali.
Image
Image
Image
Séparateur
Saut de ligne
Audition à l'Assemblée Nationale du 03 février 2016
Image
Image
Critiquée, méconnue, l’OTAN demeure pourtant un élément essentiel de la sécurité européenne et, plus largement, de la sécurité mondiale. L’essor de ses interventions « hors zone », au premier rang desquelles l’intervention en Afghanistan et sa participation aux actions menées sur le flanc sud, confortent la pertinence du maintien d’une Alliance forte.
Le présent rapport a donc un triple objet. D’abord, il comporte une dimension pédagogique. En effet, l’OTAN demeure méconnue, je l’ai dit et nous le constatons souvent. Il nous paraît essentiel, dans un rapport consacré à l’évolution et à la transformation du rôle de l’OTAN, d’exposer son fonctionnement, son histoire, son évolution.
Image
Image
Image
Séparateur
Saut de ligne
Audition à l’Assemblée Nationale du 27 janvier 2016
Image
Image
M. Emmanuel Levacher, président de Volvo Group Governmental Sales et président-directeur général de Renault Trucks Defense et Panhard.
Madame la présidente, mesdames, messieurs les députés, c’est la première fois que je m’exprime devant la représentation nationale et je tiens à vous remercier pour l’intérêt que vous portez à notre société et plus généralement à l’armement terrestre.
Image
Image
Image
Séparateur
Saut de ligne
Audition à l'Assemblée Nationale du 16 décembre 2015
Image
Image
M. Nicolas Bays, rapporteur. Le rapport que nous avons l’honneur et le plaisir de vous présenter aujourd’hui, mon collègue et moi-même, traite de la filière munitions. Nous avons pensé au départ que notre travail s’apparenterait à une revue de fond qui, en dehors de vous, mes chers collègues, intéresserait peut-être quelques spécialistes de la défense. Or, voilà que ce sujet est au coeur de l’actualité et qu’il n’est pas un jour sans que l’on nous interroge sur le nombre de frappes en Syrie et en Irak, ainsi que sur l’état précis des stocks de munitions de nos armées. Je vais donc immédiatement devoir vous décevoir : il s’agit d’informations à caractère stratégique couvertes par le secret de la défense nationale. Notre rapport contient donc peu de chiffres et aucun de cette nature. Nous vous donnerons néanmoins notre sentiment sur ce point.
Image
Image
Image
Séparateur
Saut de ligne
Audition à l'Assemblée Nationale du 09 décembre 2015
Image
Image
Qu’est-ce que le service national universel ?
Il s’agit simplement de la forme nouvelle que le législateur de 1997 a souhaité donner au service national.
Il comprend des obligations : l’enseignement de défense, le recensement, la journée défense et citoyenneté et l’appel sous les drapeaux – cette dernière composante étant suspendue depuis 2002. Il comprend aussi des choix sous la forme du volontariat : volontariat dans les armées, service civique ou encore engagement dans la réserve.
Image
Image
Image
Séparateur
Saut de ligne
Audition à l'Assemblée Nationale du 09 décembre 2015
Image
Image
Alors que l’appel sous les drapeaux a été suspendu il y a désormais près de vingt ans, par une décision du président de la République du 22 février 1996 transcrite dans la loi du 28 octobre 1997 (1), le service national suscite encore de la nostalgie chez nombre de nos concitoyens.
Cette nostalgie est ravivée, à intervalles réguliers, par des événements dramatiques qui témoignent d’une intégration républicaine et sociale insuffisante d’une part importante de la jeunesse française : émeutes urbaines de l’automne 2005 et, avec une plus grande acuité, attentats terroristes commis cette année sur le territoire national par des ressortissants  rançais.
Image
Image
Image
Séparateur
Saut de ligne
Audition à l’Assemblée Nationale du 25 novembre 2015
Image
Image
Général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées. Dans les circonstances difficiles auxquelles notre pays fait face, vous avez souhaité m’entendre sur la participation des armées à la protection du territoire national et les actions militaires menées au Levant contre Daech.
Image
Image
Image
Séparateur
Saut de ligne
Audition à l’Assemblée Nationale du 17 novembre 2015
Image
Image
Général Arnaud Sainte-Claire Deville, commandant les forces terrestres. Il me semble que c’est une première pour un commandant des forces terrestres d’être entendu par la commission de la Défense de l’Assemblée. Je mesure par conséquent l’honneur qui m’est fait de m’exprimer devant la représentation nationale et vous remercie pour cette invitation. Sans préjuger de nouvelles orientations consécutives à la tragédie de vendredi dernier, mon propos se concentrera sur l’impact de l’opération Sentinelle sur les forces terrestres, notamment depuis la décision du président de la République d’engager dans la durée 7000 hommes sur le territoire national.

Image
Image
Image
Séparateur
Saut de ligne
Audition à l’Assemblée Nationale du 15 octobre 2015
Image
Image
Général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées (CEMA). Je vous remercie très sincèrement de m’accueillir une nouvelle fois au sein de votre commission. Vous le savez, j’attache la plus grande importance à ces échanges directs avec la représentation nationale, et c’est pour moi autant un rendez-vous majeur qu’un honneur de m’exprimer devant vous.
Permettez-moi de commencer – et croyez bien qu’il ne s’agit pas d’un procédé rhétorique – par vous remercier pour le soutien sans faille que vous nous avez apporté lors des débats sur la défense, et pour la dynamique que vous avez su leur insuffler.
Image
Image
Image
Séparateur
Saut de ligne
Audition à l’Assemblée Nationale du 13 octobre 2015
Image
Général Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de terre. Je suis ravi de retrouver les membres de la commission, notamment ceux qui ont rendu visite à l’armée de terre le 28 mai à Palaiseau, puis à Sissonne pour la présentation dynamique du modèle « Au contact ». Certains d’entre vous, suivant l’exemple de votre présidente, nous ont honorés de leur présence aux deux événements. Merci de votre fidélité ; ces rencontres comblent bien l’intervalle entre les auditions formelles à l’Assemblée nationale et les rendez-vous pratiques sur le terrain, au contact de nos hommes.


Image
Image
Image
Séparateur
Saut de ligne
Audition à l’Assemblée Nationale du 26 mai 2015
Image
Image
Général Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de terre. Madame la présidente, mesdames et messieurs les députés, je vous remercie de votre nouvelle invitation. J’évoquerai d’abord la manière dont je perçois le projet de loi actualisant la programmation militaire (LPM) pour les années 2015 à 2019 et ses conséquences pour l’armée de terre ; j’aborderai ensuite la manière dont nous nous préparons pour la mettre en œuvre ; enfin j’examinerai les conditions de son application. Je conclurai en évoquant trois points : la prise en compte de l’arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), qui a conduit à la définition des associations professionnelles nationales de militaires (APNM), puis la question des réserves et, pour finir, le service militaire volontaire (SMV)…

Image
Image
Image