Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Saut de ligne
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Extremist migration

A foreing jihadist fighter threat assessment
Engagement opérationnel
Saut de ligne
Saut de ligne

Proposition de traduction - extrait

Avant la fin de tout conflit, les combattants étrangers survivants sont susceptibles de se disperser dans de nombreuses directions. La question est de savoir où ils sont susceptibles d'aller et s'ils vont réapparaître comme une menace pour l'armée américaine et les États-Unis, ainsi que pour les intérêts occidentaux en général.


Pour tenter de répondre à cette question, il est important de comprendre les motivations des combattants à la recherche de nouveaux champs de bataille, ainsi que les facteurs qui permettent la migration extrémiste.  Cette dernière inclut les options de voyage telles que les itinéraires de contrebande. La connaissance de ces routes migratoires potentielles permettra à l'armée américaine d'identifier les destinations de voyage possibles et d'évaluer la menace probable qui résultera de la réinstallation des combattants djihadistes étrangers.

Un problème distinct mais connexe est que pour chaque combattant djihadiste tué, d'autres sont recrutés. Si ce cycle de recrutement djihadiste doit être perturbé, il est essentiel de comprendre non seulement les motivations pour devenir un combattant étranger, mais aussi comment les nouveaux combattants djihadistes sont recrutés et comment ils migrent vers les champs de bataille. dans cette monographie, Shima Keene, universitaire et praticien britannique, explore le mouvement probable des combattants étrangers en raison de la réduction du territoire sous le contrôle de l'État islamique d'Irak et de Syrie (ISIS).

Dans le cadre de son analyse, Mme Keene dissèque le processus de migration djihadiste, examinant des facteurs comme le besoin, les possibilités, les méthodes de déplacement possibles et les mécanismes de soutien qui permettent la migration jihadiste.  Pour tenter de lutter contre ce problème, elle appelle à un changement de mentalité et d'approche qui exploite mieux les capacités disponibles au sein de la communauté des acteurs de la défense et de la sécurité.

En tant qu'experte internationale reconnue en matière de lutte contre le terrorisme, le crime organisé grave et le financement des menaces, Mme Keene utilise son expertise pour consolider les connaissances et évaluer comment le terrorisme et le crime organisé collaborent pour permettre la migration djihadiste. M. Keene souligne en outre le rôle du financement de la menace et du commerce illicite qui lie les réseaux entre eux.  Outre ses recherches universitaires dans ce domaine, son travail de conseillère civile auprès du Quartier général de la Force interarmées permanente et du quartier général du Corps de réaction rapide allié de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord basé au Royaume-Uni (Royaume-Uni), ainsi que sa nomination comme conseillère antiterroriste et conseillère pour la grande criminalité organisée, en particulier les finances illicites du gouvernement de Sa Majesté, permettent de mieux comprendre et valider ce sujet important.

Le Strategic Studies Institute (SSI) estime que cette monographie fournit une évaluation complète des questions clés relatives aux défis posés par la migration des combattants djihadistes étrangers ainsi que de leurs implications collectives pour l'armée américaine et, plus généralement, pour la sécurité et la défense.  De plus, cette monographie apporte une contribution précieuse au débat sur la façon de planifier et de façonner les futures opérations militaires américaines en tenant compte des défis que ces combattants créent.


Le champ de bataille djihadiste fait généralement référence à des théâtres de conflit comme l'Irak, l'Afghanistan et la Syrie. Certains combattants jihadistes étrangers sont devenus des migrants continus, passant d'un conflit à l'autre - par exemple, de l'Afghanistan à la Bosnie, puis à la Tchétchénie et, plus loin, à la Syrie. Néanmoins, le champ de bataille peut aussi se trouver dans des pays développés et industrialisés où les djihadistes sont encouragés à mener des attaques contre l'Occident. 

Ces attaques peuvent être menées par des combattants djihadistes étrangers originaires de zones de conflit et se rendant en Occident.  Alternativement, ces attaques peuvent être menées par des combattants djihadistes étrangers originaires de l'Occident, qui rentrent chez eux après avoir été radicalisés chez eux ou en ligne, et qui se rendent dans des zones de conflit pour s'entraîner et acquérir de l'expérience au combat. Dans d'autres cas, les réfugiés sont devenus des cibles de recrutement.

Les récents succès militaires dirigés par les États-Unis contre l'ISIS se traduiront par la survie des combattants djihadistes étrangers qui tenteront de se disperser.  Leur perte de territoire et de ressources augmentera également le désir des djihadistes de perpétrer des actes de terrorisme à l'étranger en guise de revanche.  Certains combattants djihadistes étrangers peuvent se rendre dans des provinces gouvernées par l'ISIS, tandis que d'autres peuvent se rendre dans des États fragiles. 

Une fois établies localement, ces personnes peuvent tenter de maintenir le statu quo en commettant des attaques, des enlèvements et des embuscades très médiatisés.  Ces mesures perpétueraient l'insécurité dans la région, tandis que la pénétration profonde des activités de contrebande dans les économies locales au moyen de pots-de-vin, d'emplois rémunérés et de l'accès aux marchandises et aux armes du marché noir permettrait aux contrebandiers de contrôler le commerce dans toute la région. 

D'autres peuvent tenter de rentrer chez eux en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Bien que la menace des rapatriés soit limitée sur le sol américain, les intérêts américains dans d'autres régions du monde sont directement touchés, et la lutte contre différents types de menaces émanant de différents groupes de combattants djihadistes étrangers nécessitera toute une série de stratégies.

Les combattants qui restent en Irak et en Syrie doivent être pris en charge par les forces de sécurité irakiennes et le reste de la coalition qui combat l'ISIS.  En réponse aux djihadistes qui se rendent dans des États fragiles, il est essentiel de poursuivre les efforts visant à renforcer la capacité des forces du pays hôte à renforcer l'état de droit et à promouvoir la bonne gouvernance et une foule d'autres objectifs à moyen et long terme. En ce qui concerne les combattants djihadistes étrangers qui retournent en Occident, les États-Unis devraient s'assurer qu'ils participent à l'effort international visant à identifier et à arrêter ces combattants, en vue de les poursuivre ou de les réhabiliter, selon les circonstances individuelles.

L'armée américaine devrait se familiariser avec tous les aspects du problème des combattants étrangers, y compris la motivation, les méthodes de recrutement et les itinéraires de migration, afin de procéder à une analyse proactive.  Pour être efficace, cette analyse devrait identifier les futures menaces pour la sécurité ainsi que les mesures appropriées prises de concert avec les alliés et les organismes partenaires pour perturber non seulement les combattants djihadistes étrangers qui migrent, mais aussi les réseaux qui les soutiennent, ce qui exigerait une nouvelle réflexion et l'élaboration d'une nouvelle approche pour contrer ces menaces.

En tant que telles, les recommandations suivantes devraient être examinées par les commandants et les décideurs politiques afin de commencer à aborder les questions clés.  Cela nécessiterait un changement de culture, c'est-à-dire le passage de l'analyse descriptive à l'analyse prédictive et un changement de mentalité dans les forces armées.  Les avantages financiers d'anticiper les problèmes avant qu'ils ne se concrétisent peuvent être importants.

Cela nécessiterait un effort de changement holistique qui réunirait le personnel de première ligne, le personnel du renseignement et de l'analyse, ainsi que le personnel d'ingénierie et d'affaires qui ont une connaissance détaillée des industries en cause.  Les recommandations suivantes devraient être adoptées par les hauts responsables de l'armée américaine et d'autres responsables du gouvernement des États-Unis qui envisagent des réponses politiques au problème de la migration extrémiste.

PRÉCONISATIONS

Recommandation 1 : Comprendre le réseau

- Améliorer les évaluations du renseignement en élargissant la portée de l'analyse du réseau pour inclure les groupes du crime organisé et les représentants gouvernementaux qui permettent la migration des combattants djihadistes étrangers.

 Les évaluations devraient tenir compte des principales motivations de la collaboration ainsi que de la façon dont elle se produit.  Il est essentiel de mettre l'accent sur les chaînes d'approvisionnement logistiques illicites, y compris les itinéraires de contrebande et de trafic, et sur la façon dont ces itinéraires peuvent être perturbés aux fins de la prévention du mouvement des combattants étrangers

Recommandation 2 : Prévenir le recrutement

- Être conscient du discours humanitaire des opérations d'information ennemies et chercher des moyens de traiter ces messages et d'y remédier pour prévenir le recrutement de combattants étrangers

- Reconnaître que les combattants étrangers ne sont pas tous pareils et ne devraient pas être traités comme tel. Cela est particulièrement pertinent en ce qui concerne les rapatriés.

Recommandation 3 : Lutter contre la corruption

- Mieux comprendre comment la corruption permet la formation de partenariats entre les groupes criminels organisés, les groupes irréguliers et les responsables d'États dans les États fragiles, ce qui permet à son tour la migration djihadiste

- Collaborer avec les alliés et les organismes partenaires pour trouver les moyens de lutter contre la corruption

- Examiner comment le renseignement financier peut être utilisé pour identifier la corruption ainsi que pour perturber les individus et réseaux corrompus.

 

Recommandation 4 : Combler les lacunes dans les connaissances

- Identifier et combler les lacunes existantes en ce qui concerne les nouveaux champs de bataille en Afrique et au Moyen-Orient

- Encourager le personnel du renseignement militaire à examiner comment et où la menace de la migration des combattants étrangers réapparaîtra à la suite de la perte du territoire de l'ISIS en Syrie et en Irak.

Recommandation 5 : Offrir de la formation et de l'éducation

- Élaborer des programmes de formation et d'éducation qui permettent au personnel de mieux comprendre la menace potentielle que représentent les combattants djihadistes étrangers ainsi que sa pertinence pour les futures opérations de l'armée américaine

Recommandation 6 : Adopter une approche intégrée

- S'adresser aux partenaires non militaires le cas échéant afin que la plus vaste évaluation possible de l'intégrité soit réalisée à partir des perspectives antiterroristes et anti-crime pour résoudre le problème des combattants étrangers jihadistes.

Recommandation 7 : Analyse prédictive

- Améliorer la capacité de l'armée américaine à anticiper les futurs conflits djihadistes par l'analyse prédictive.

- Examiner comment s'attaquer à l'une ou l'autre des composantes de la menace que représentent les combattants djihadistes étrangers peut avoir des conséquences involontaires et la meilleure façon de les atténuer.

Séparateur
Titre : Extremist migration
Auteur(s) : Shima D. Keene
Séparateur


Saut de ligne

Pensées mili-terre

Centre de doctrine et d’enseignement
du commandement

© 2017 CDEC. Tous droits réservés.
Réalisation CDEC/BFAO & SAILING.
Powered by WysiUp.

Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Contribution

Image
Cet espace permet à tous de contribuer collectivement à la Pensée mili-terre et au rayonnement de l'Armée de Terre, en partageant réflexions, débats stratégiques, et commentaires historiques.
Saut de ligne
Saut de ligne

Newsletter Pensées mili-terre

Image
Vous souhaitez reçevoir régulièrement la newsletter PENSÉES MILI-TERRE, rien de plus simple ! abonnez-vous gratuitement en complétant les champs ci-dessous.
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Saut de ligne