Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur
L'Eclaireur N°24
DECEMBRE 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°23
NOVEMBRE 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°22
NOVEMBRE 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°21
OCTOBRE 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°20
OCTOBRE 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°19
SEPTEMBRE 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°18
SEPTEMBRE 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°17
SEPTEMBRE 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°16
JUILLET 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°15
JUIN 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°14
JUIN 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°13
JUIN 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°12
MAI 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°11
MAI 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°10
AVRIL 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°9
AVRIL 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°8
MARS 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°7
MARS 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°6
FEVRIER 2019
Séparateur
L'Eclaireur N°5
FEVRIER 2019
Séparateur

 

Numéro 20 – 07 octobre 2019

 

L’Éclaireur est une veille orientée vers des sujets d’intérêt pour les études prospectives sur les opérations aéroterrestres, actuellement conduites par le Centre de doctrine et d’enseignement du commandement (CDEC).

Ce document est uniquement réalisé à partir de sources non classifiées. Il a vocation à permettre un rapide tour d’horizon bimensuel des informations diffusées dans les média et susceptibles d’intéresser le monde de la défense. Les brèves rassemblées se limitent à des synthèses brutes des documents analysés et recoupés à chaque fois que possible par des entretiens conduits par ses rédacteurs. Il revient donc à chaque lecteur de contextualiser ces informations, notamment lorsqu’elles ont pour origine des sources étrangères officielles, en fonction de l’usage qu’il souhaite en faire et de la nature des conclusions qu’il lui appartient d’en tirer.

 

 

 


“India to spend a whopping USD 130 billion to modernize forces”

The Economic Times, 10 septembre 2019

(source recoupée)

Le gouvernement indien a présenté une feuille de route prévoyant une hausse des dépenses allouées à la défense de 130 milliards de dollars sur les cinq à sept prochaines années, soit une hausse annuelle d’environ 20 milliards. Selon le document publié, il s’agirait de moderniser les forces armées indiennes et de renforcer leurs capacités de combat, par l'acquisition de missiles, de systèmes de défense antiaérienne, d’avions de chasse, de drones, de sous-marins et de bâtiments de surface. Pour rappel, le budget de la défense indien s’élève à environ 62 milliards de dollars en 2019 (soit 2,4% du PIB), un montant resté relativement stable durant les dix dernières années comparé à celui d’autres pays émergents tels que la Chine, dont le budget a été multiplié par deux en une décennie (177 milliards de dollars en 2019 soit 2% du PIB).

Disponibilité : 2025

 


“US approves sale of TOW-2A missiles and launches to Morocco”

Army Technology, 16 septembre 2019

(source recoupée)

Selon un communiqué du département de la Défense américain (DoD), les États-Unis auraient approuvé la commande par le Maroc de 400 lanceurs et de 2400 missiles guidés antichars TOW-2A auprès de l’entreprise Raytheon. Ce contrat, d’une valeur de 776 millions de dollars, porterait également sur l’acquisition de bombes de type MK-82 et MK-84 destinées aux F-16 marocains. Cette vente intervient dans un contexte marqué par une dynamisation des achats d’armes des pays d’Afrique du Nord. Pour rappel, en mars dernier la Russie annonçait la vente pour plus de 2 milliards de dollars d'avions de chasse à l'Égypte, tandis qu’en septembre l’Algérie annonçait la commande de chasseurs russes SU-30.

Disponibilité : N/A

 


Быть 3D: новые локаторы создадут трехмерную картинку цели

“3D : les nouveaux localisateurs créeront une image tridimensionnelle de la cible”

Izvestia, 11 septembre 2019

 

Russia army to get photonic radars

Army Recognition, 19 septembre 2019

(source recoupée)

Des essais de radars radio-photoniques seraient en cours dans l’armée russe. Contrairement aux radars actuels, qui créent un rayonnement électronique dans la zone d'exploitation (UHF), les localisateurs de radiophotons utiliseraient un chemin de traitement de signaux optiques à très large bande passante. Cette technologie leur permettrait d’être plus résistants aux rayonnements électromagnétiques et plus petits que les radars existants. Ainsi, ils seraient conçus pour identifier précisément des cibles de petite taille, en particulier dans un espace surchargé, à l’aide d’un portrait 3D. Des tests auraient été effectués avec des drones. Cependant, tous les localisateurs traditionnels ne seront pas remplacés par des localisateurs photoniques dans les années à venir, la technologie actuelle restant pertinente.

Disponibilité : N/A

 


Difesa: l'Italia aderisce all'European Intervention Initiative

“Défense: l’Italie adhère à l’initiative européenne d’intervention”

Ministero della Difesa, 20 septembre 2019

(source recoupée)

Dans une lettre officielle, le ministre de la Défense italien Lorenzo Guerini a annoncé l’intention de l’Italie d’adhérer à l’Initiative Européenne d’Intervention (IEI). Lancée en juin 2018 à l’initiative de la France, avec la signature d’une lettre d’intention par 9 ministres de la défense européens, l’IEI a pour objectif de favoriser l’émergence d’une culture stratégique commune et d'accroître la capacité des armées européennes à agir ensemble. Pour rappel, à ce jour, l’Allemagne, la Belgique, le Danemark, l'Espagne, l’Estonie, la France, la Finlande, les Pays-Bas, le Portugal et le Royaume-Uni font partie de l’IEI.

Disponibilité : N/A

 


General Dynamics unveils Griffin II light tank for Mobile Protected Firepower of US Army

Army Recognition, 23 septembre 2019

(source recoupée)

Lors du salon Modern Day Marine Expo 2019 en Virginie, l’entreprise américaine General Dynamics a présenté pour la première fois la maquette de son nouveau concept de char léger Griffin II. Il s’inscrit dans le cadre du programme Mobile Protected Firepower (MPF) lancé en 2017 par l’US Army. Ce dernier prévoit l'acquisition de 500 nouveaux véhicules blindés légers, cyber-résilients, aérotransportables et dotés d’une puissance de feu élevée, destinés à équiper les Infantry Brigade Combat Teams (IBCTs). D’un poids inférieur à 30 tonnes, doté d’un canon de 120 mm, d’un blindage amélioré et d’un système de protection active, le Griffin II entre dans cette catégorie. Pour ce marché, General Dynamics est en compétition avec BAE Systems qui a développé un prototype similaire reposant sur une évolution du char M8. Une phase d’essais devrait avoir lieu au printemps 2020 pour départager les deux candidats, avant une sélection en 2022 et une entrée en service en 2025.

Disponibilité : 2025

 


Lynx 41 disqualified from Bradley replacement competition”

Defense Nexws, 5 octobre 2019

Rheinmetall, 30 septembre 2019

(source recoupée)

Proposé par Rheinmetall dans le cadre du programme Next Generation Combat Vehicle Cross-Functional Team, le véhicule blindé Lynx a été évincé de l’appel d’offres visant à remplacer une partie des véhicules de combat d’infanterie Bradley en service dans l’US Army. Selon l’appel d’offres, ce nouveau véhicule blindé devrait être léger, aérotransportable, téléopérable, adapté au combat en zone urbaine, doté d’un canon de 30 à 50 mm et d’un système de protection active modulaire. Le Lynx répondait à ces critères, puisqu’il disposait d’un canon de 30 ou 35mm, de missiles TOW, d’un système de protection active et d’un poids de 38 ou 44 tonnes selon sa configuration. Selon plusieurs sources, il aurait été disqualifié en raison des difficultés administratives rencontrées par l’industriel pour livrer le prototype dans le temps imparti.

Disponibilité : 2026

 


“Тихий дрон: армия получит первый отряд беспилотных разведчиков”

“Drones silencieux : L'armée recevra la première escouade de drones de reconnaissance”

Izvestia, 24 septembre 2019

(source unique)

Selon le ministère de la Défense russe, des drones silencieux de reconnaissance longue portée Altius devraient entrer en service prochainement, après avoir effectué leurs premiers vols le 3 août 2019. Ils pourraient effectuer des missions de reconnaissance, des frappes de précision et désigner des cibles pour les missiles Iskander et Kalibr. Ces drones devraient être utilisés aux frontières occidentales de la Russie, de l’Ukraine à la mer Baltique. Altius pourrait voler à une vitesse de croisière de 150 à 250 km/h, avec une autonomie de 24h et transporterait une charge utile d’une tonne.

Disponibilité : N/A

 


“La Suisse choisit Thales pour surveiller et protéger son espace aérien”

Thales, 26 septembre 2019

(source recoupée)

Dans le cadre d'un appel d'offres visant à renouveler les composants de surveillance de l'espace aérien suisse, le système C2 Skyview de Thales a été sélectionné face au suédois Saab et à l’américain Raytheon. Ce système permet d’intégrer, de fusionner et de restituer l'ensemble des données issues des radars de surveillance et des systèmes de communication afin d’améliorer la représentation globale de l’espace aérien. Ce programme d'acquisition s’inscrit dans le projet Air 2030, qui comprend également le renouvellement des moyens de défense sol-air suisses et l'acquisition de nouveaux avions de combat.

Disponibilité : 2025-2030

 


 

“Lavrov says Russia delivered arms to CAR at no cost in September”

TASS, 26 septembre 2019

 

Лавров сообщил о поставке Россией второй партии оружия в ЦАР

Kommersant, 27 septembre 2019

(source recoupée)

En septembre, la Russie aurait effectué une deuxième livraison d’armes à l’armée centrafricaine à titre gracieux (le premier lot aurait été livré en février 2018). La Russie avait obtenu l’autorisation du Comité des sanctions du Conseil de sécurité des Nations Unies d’effectuer ces donations d’armes légères à la République Centrafricaine (RCA) sous embargo. Désormais, le ministre des affaires étrangères russe appelle à un assouplissement de l’embargo sur les ventes d’armes à la RCA. Entre 2018 et 2019, plus de 3000 cadres de l’armée auraient été formés par des instructeurs russes.

Disponibilité : N/A

 


“Российская армия начала закупки танков Т-90 последней модификации”

“L'armée russe a commencé à acheter la dernière version des chars T-90 modernisés”

Interfax, 30 septembre 2019

(source recoupée)

Selon le commandant en chef des forces armées russes, celles-ci auraient acquis des chars T-90M Breakthrough-3 modernisés. Ce char serait équipé d’une nouvelle tourelle, d’un canon de 125 mm et d’une mitrailleuse téléopérée de 12,7 mm. Il serait doté d’un système de conduite de tir numérique automatisé améliorant sensiblement l’acquisition et le suivi des objectifs. Dans le cadre du programme de modernisation de l’armée russe, cette dernière prévoirait également la revalorisation d’équipements beaucoup plus anciens tels que des chars T-72B3M, des véhicules de combat d’infanterie BMP-2 et BMP-3 et des véhicules blindés de transports de troupe BTR-82. L’objectif serait de passer de 60 à 80% d’armements revalorisés d’ici 2020.

Disponibilité : N/A

 


“Facebook investit dans un bracelet qui permet de contrôler des machines par la pensée”

Futura science, 24 septembre 2019

(source unique)

Le 23 septembre 2019 Facebook a annoncé l’acquisition de CTRL-Labs, une entreprise qui développerait un bracelet capable de piloter un ordinateur grâce aux signaux ou impulsions électriques transmis aux muscles par le cerveau, afin de traduire la pensée en action. D'autres entreprises se sont également lancées dans la course au “cerveau connecté”, dont l’entreprise Neuralink d’Elon Musk. Cette dernière travaillerait sur un minuscule capteur qui serait directement implanté dans le cerveau. Cependant, plusieurs experts en neurologie ont exprimé des doutes sur la mise en œuvre de telles technologies, eu égard à la complexité du cerveau humain.

Disponibilité : N/A

 


“Ukrainian forces receive Bars-8MMK mortar vehicles”

Jane’s, 27 septembre 2019

(source recoupée)

Après une phase d’essais fin 2018, l’armée de Terre ukrainienne a reçu ses premiers véhicules BARS-8 MMK équipés de mortiers de 120 mm. Monté à l’arrière d’un véhicule blindé léger 4x4 produit par l’entreprise ukrainienne Bogdan, ce mortier d’une portée de 8 000m pourrait tirer jusqu'à 60 obus, à une cadence de 12 tirs/minute. Equipé d’un système intégré de contrôle de tir, il serait rapidement déployable et pourrait être opéré depuis l’intérieur ou l’extérieur du véhicule.

Disponibilité : actuelle

 


“Новый ударный дрон "Охотник" и истребитель Су-57 впервые совершили совместный полет”

“Le nouveau drone SU-70 “Okhotnik-B” et le SU-57 ont effectué leur premier vol commun”

Interfax, 27 septembre 2019

 

“Watch Russia's S-70 Unmanned Combat Air Vehicle Fly With An Su-57 For The First Time”

The Drive, 27 septembre 2019

(source recoupée)

Selon une vidéo publiée par le ministère de la Défense russe, le drone SU-70 Okhotnik aurait volé pour la première fois en formation avec un avion de chasse SU-57. Après la diffusion d’une vidéo des premiers essais du SU-70 en août, ces nouvelles images montrent ce dernier évoluant pendant une demi-heure aux côtés d’un SU-57. L’intérêt d’un tel drone est de pouvoir désigner des cibles au-delà du champ radar de l’avion qui l’accompagne. D’une envergure de 20 mètres pour une longueur de 14 mètres, le SU-70 disposerait d’une masse au décollage de 20 tonnes, il serait capable de voler à 1 000 km/h pendant 6 000 km et pourrait emporter jusqu’à 2,8 tonnes d’armement. Selon les annonces faites lors du salon russe MAKS 2019, il devrait équiper les forces russes en 2025.

Disponibilité : 2025

 


“200 air and missile defense soldiers set to deploy to Saudi Arabia”

Military Times, 27 septembre 2019

(source recoupée)

A la suite des attaques survenues le 14 septembre 2019 sur les sites pétroliers du géant saoudien Aramco (cf. Eclaireur n°20), le département d’état américain a annoncé l’envoi prochain de 200 militaires américains, d’une batterie anti-missiles Patriot et de radars Sentinel en Arabie-Saoudite. Pour rappel, en octobre 2017 le département d’État avait approuvé la livraison de 16 batteries de défense anti-aérienne THAAD (Terminal High Altitude Area Defence) à l’Arabie Saoudite. Susceptibles d’intercepter des missiles d’une portée de 800 à 1 500 km selon la trajectoire, elles sont en cours de déploiement depuis mars 2019 dans le nord du pays.

Disponibilité : N/A

 


 

“Millionenauftrag aus Ungarn”

“Hongrie: un contrat à plusieurs millions”

Rheinmetall, 30 septembre 2019

 

“Rheinmetall awarded production contract for Hungary’s Leopard 2, PzH 2000s”

Jane’s 360, 30 septembre 2019

(source recoupée)

L’industriel allemand Rheinmetall a annoncé avoir obtenu un contrat d’une valeur de 300 millions d’euros pour l’équipement de 44 chars Leopard 2 et de 24 canons automoteurs blindés PzH 2000 au profit des forces hongroises. Commandés en décembre 2018 dans le cadre du programme de modernisation des forces “Zrinyi 2026”, ils viendront compléter les 27 chars de combat T-72 d’origine soviétique, dont dispose la Hongrie. Rheinmetall devrait fournir l’armement principal (canon de 120 et de 155mm) et le système de conduite de tir, en partenariat avec l’industriel Krauss-Maffei Wegmann (KMW) qui fournirait quant à lui les véhicules. Ces livraisons devraient débuter en 2021, faisant ainsi de la Hongrie le 19ème pays utilisateur du char Leopard.

Disponibilité : 2025

 

 

 

“The Air Force Is Developing Its First-Drone-Killing Microwaves Weapon”

Popular Mechanics, 24 septembre 2019

 

“Avec cette arme à micro-ondes les États-Unis déclarent la guerre aux drones”

Usine Nouvelle, 1 octobre 2019

(source recoupée)

L’armée de l’Air américaine teste un nouveau système d’armes à micro-ondes conçu par l’entreprise américaine Raytheon. Baptisé Phaser, il permettrait d’abattre des drones de classe 1 et 2 (de moins de 25 kg, évoluant à moins d’un kilomètre d’altitude et dont la vitesse est inférieure à 370 km/h), seuls ou en essaims, en surchargeant d’énergie leurs systèmes électriques en moins d’une microseconde. Ce système nécessiterait l’appui d’opérateurs, chargés de valider l’identification des drones détectés par son radar. Les récentes attaques de sites pétroliers en Arabie Saoudite ont accéléré la prise de conscience américaine de la nécessité de se doter d’armes anti-drones. Les tests devraient avoir lieu jusqu’en décembre 2020, avant que Phaser ne soit déployé à l’étranger en cas de succès.

Disponibilité : décembre 2020

 


China Parades its latest missiles in challenge to US, others”

Military, 1er octobre 2019

(source recoupée)

Lors du défilé célébrant les 70 ans de la République populaire de Chine, les nouvelles armes et équipements de l’armée chinoise ont été présentés. Parmi ces nouveautés se trouverait le Dong Feng-17 (DF-17). Monté sur un véhicule, ce missile nucléaire balistique hypersonique serait “capable de percer tous les boucliers anti-missiles déployés par les États-Unis et leurs alliés” selon les autorités chinoises. Le DF-17 serait beaucoup plus difficile à détecter et à intercepter que ses prédécesseurs grâce à sa vitesse, sa capacité à voler à basse altitude et l'utilisation de la technologie Mirvage, permettant d’équiper un missile de plusieurs ogives suivant chacune leur trajectoire. Le missile balistique intercontinental DF-41 a également attiré l’attention en raison de sa portée pouvant atteindre 15 000 km, soit bien plus que son équivalent américain, le Trident II, dont la portée est d’environ 12 000 km. Le dernier missile terrestre de croisière supersonique CJ-100 a aussi été présenté. D’une portée inconnue, il pourrait remplacer le missile de croisière CJ-10 actuellement en service, dont la portée s'élève à 1 500 km.

Disponibilité : actuelle

 

 

 

cid:image036.jpg@01D4C489.68635150

 


“Le ministère des Armées va bientôt recevoir des micro robots de reconnaissance”

Ministère des Armées, 20 septembre 2019

(source recoupée)

Dans le cadre du programme SCORPION, le ministère des Armées a annoncé la commande de 56 micro-robots terrestres téléopérés, auprès de l’industriel NEXTER associé à ECA. Notifiée le 26 août dernier par la Direction générale de l’armement (DGA), cette commande porte sur trois types de robots : le robot Nerva-S de reconnaissance faible distance (3kg), capable de franchir de petits obstacles et de se mouvoir dans des espaces exigus, le robot Nerva-LG de reconnaissance étendue (5kg), pouvant être  équipé de kits additionnels (cartographie, observation à longue distance) et capable de gravir des escaliers, ainsi que le robot Nerva-XX ou Caméléon-LG (12kg), destiné au génie, dont le bras articulé permet de soulever des charges (jusqu'à 4,5kg) et de neutraliser des engins explosifs. Discrets et résistants au brouillage, ces robots pourront être mis en œuvre par un seul combattant débarqué.


Disponibilité : 2020


 


“Celtic Uprise, France et Belgique unis dans la préparation opérationnelle”

Ministère des Armées, 20 septembre 2019

(source recoupée)

Du 18 au 25 septembre 2019 s’est tenu le premier grand exercice franco-belge du partenariat stratégique CaMo (capacité motorisée), baptisé Celtic Uprise. Rassemblant 759 soldats, dont 213 français, ce dernier visait un double objectif : entraîner un groupement tactique interarmes (GTIA) aux opérations de stabilisation et affirmer la doctrine française comme référence pour les deux forces terrestres. Pour rappel, l’accord de coopération CaMo, signé en 2018, prévoit le rééquipement des unités de manœuvre de l’armée belge, par l’acquisition de matériel du programme Scorpion (382 véhicules blindés Griffon et 60 Jaguar).

Disponibilité : N/A

 


“Le casque F3, effet de protection balistique dédié au combattant”

Ministère des Armées, 20 septembre 2019

(source recoupée)

A l’occasion de la 17ème édition de l’Université d’été de la Défense (UED), le Service du Commissariat des Armées (SCA) a annoncé que les premières livraisons des nouveaux casques F3 interviendraient courant 2020. Selon le ministère des Armées, “l’évolution des besoins opérationnels, induite par un environnement stratégique en pleine mutation, a conduit le Centre Interarmées du Soutien Équipements Commissariat (CIEC) à concevoir et réaliser cette modernisation du casque de combat FELIN”. Ainsi, la capacité d’emport du casque se trouve nettement augmentée grâce à la pose de rails de fonction permettant la fixation d’accessoires et de petits matériels tactiques. Plus robuste, grâce aux propriétés d’arrêt des éclats offertes par sa coque en aramide, il résiste aux balles de calibre 9mm.

Disponibilité : 2020

 


“Le Délégué général pour l’armement inaugure la ligne de production des radios logicielles Contact qui équiperont prochainement les armées.”

Ministère des Armées, 23 septembre 2019

(source recoupée)

Le 17 septembre, le délégué général pour l’armement Joël Barre, a inauguré à Cholet (49) la ligne de production des futures radios-logicielles CONTACT, destinées à remplacer les radios PR4G, en service dans les armées depuis les années 1990. Confié à Thales, ce marché vise à doter les forces d’un système de radiocommunications tactiques haut débit et sécurisé. Ces équipements seront déclinés selon les besoins spécifiques des diverses utilisations opérationnelles. Au total, 8 400 postes radio CONTACT devraient être livrés aux armées d’ici 2025, en priorité à l’armée de Terre, puis à l’armée de l’Air et enfin à la Marine.

Disponibilité : 2025

 


“Un budget 2020 en ligne avec la LPM”

Air & Cosmos, 26 septembre 2019

 

“Projet de loi de finances pour 2020”

Assemblée Nationale, 24 septembre 2019

(source recoupée)

Selon le projet de loi de finance (PLF) pour 2020, le budget du ministère des Armées devrait bien augmenter de 1,7 milliard d’euros en 2020. Prévue par la loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, cette hausse portera le budget de la Défense à 37,5 milliards d’euros, soit 1,86% du PIB. Elle concerne avant tout les crédits d’équipement (P146) qui devraient augmenter de plus d’un milliard d’euros en 2020. Pour rappel, la LPM 2019-2025 prévoit une hausse annuelle de 1,7 milliard d’euros de 2019 à 2022 puis une hausse de 3 milliards d’euros de 2023 à 2025, ce qui devrait permettre d’atteindre l’objectif des 2% du PIB en 2025.

Disponibilité : N/A

 


”La nouvelle tenue de sport”

Ministère des Armées, 27 septembre 2019

(source unique)

La distribution des premières tenues de sport rénovées (TSR) a débuté.  Conçue pour la pratique de toutes les activités allant du sport collectif au crossops, cette nouvelle tenue multisport apporte une modernisation tant au niveau des matériaux utilisés, que de la coupe calquée sur les standards civils. Disponible en version été et hiver, la première se compose d’un short polyvalent et d’un tee-shirt, la seconde comprend un pantalon et une veste intempéries reprenant les couleurs de l’équipe de France militaire. Enfin, une attention particulière a été portée à l'ergonomie des tenues afin qu’hommes et femmes puissent porter le même ensemble.

Disponibilité : en cours

 


”Un patient tétraplégique a réussi à marcher grâce à un exosquelette connecté à son cerveau”

Le Monde, 4 octobre 2019

(source unique)

Issu de dix années de recherches de plusieurs équipes françaises, ce prototype repose sur une série d’électrodes implantées dans le crâne afin de capter les signaux cérébraux pour les traduire en signaux moteurs. Par ce biais, les chercheurs ont montré la possibilité de capter une activité électrique continue et de la transmettre en temps réel à un ordinateur. Néanmoins cet exosquelette est encore loin d’être adapté aux gestes de la vie quotidienne. En revanche, ce système pourrait contribuer à aider dans un premier temps les personnes tétraplégiques à diriger leur fauteuil roulant ou à piloter un bras motorisé.

Disponibilité : N/A

 

 


 


“The Future of U.S. Military Doctrine Will Be Decided by Technology”

The National Interest, 17 septembre 2019

(source unique)

Robert Scales, ancien président de l’Army War College, a publié un article sur l’influence grandissante des technologies sur la doctrine. Selon lui, l'armée américaine serait actuellement positionnée à mi-chemin entre “l'élaboration d'une vision et celle d'un concept”. Le concept émergent de Multi-Domain Operations (MDO), qui reconnaît que l'innovation technologique a complexifié les opérations, pousse l’armée à construire sa doctrine autour d'une menace plutôt que des capacités. Contrairement à la doctrine d’Air Land Battle, limitée à l’Europe, la doctrine MDO élargirait son champ d’action à la Russie et à la Chine. L’auteur dénonce ainsi la vision essentiellement offensive de cette doctrine, dont les lacunes reflèteraient des erreurs déjà commises, lorsque les générations passées n'ont pas su suivre le rythme des changements technologiques.

Disponibilité : N/A

 


“Le défilé militaire du 70ème anniversaire de la République populaire : un révélateur de la puissance stratégique chinoise”

Fondation pour la Recherche Stratégique et GEO4I, 24 septembre 2019

(source unique)

Le 1er octobre 2019, à l’occasion du 70ème anniversaire de la République populaire de Chine (RPC) a eu lieu un nouveau défilé militaire à Pékin. Cet évènement arrive à la suite de la publication du Livre blanc sur la défense nationale en juillet 2019, dont l’objectif principal était de rassurer la communauté internationale sur les intentions de l’armée chinoise. Ce défilé a permis d’exposer pour la première fois les capacités balistiques conventionnelles et nucléaires chinoises.

Ce défilé s’inscrit dans un contexte de tensions avec les États-Unis et de remise en question des traités internationaux de l’armement. La Chine souhaite démontrer ainsi sa capacité à faire évoluer l’arsenal nucléaire de façon rapide, sur le plan qualitatif comme quantitatif, et sa capacité d’innovation dans le domaine des forces de frappe conventionnelles de précision. Selon l’auteur, en maintenant un format délibérément restreint et en accélérant la modernisation du segment non-nucléaire, la Chine sous-entend qu’elle maîtrise son armement sans avoir besoin d’un traité international.

Disponibilité : actuelle

 


“Modi Reimagines the Indian Military”

Foreign Policy, 6 septembre 2019

(source unique)

Alors qu’en août dernier le Premier ministre indien Narendra Modi annonçait la création d’un poste de chef d’état-major des armées (CEMA) qui faisait jusqu’à présent défaut à l’armée indienne, Foreign Policy revient sur l’évolution récente de la doctrine indienne et la nécessaire modernisation de ses forces. Selon l’auteur, l’Inde redouterait avant tout la capacité chinoise à mobiliser rapidement des troupes au Tibet et à la frontière sino-indienne, ainsi que les évolutions du partenariat entre la Chine et le Pakistan. En effet, l’Inde semble ne pas exclure la possibilité d’une attaque menée conjointement par ces deux pays à son encontre. La récente réaffectation de 200 officiers, de l’état-major vers des régiments ainsi que la nomination d’un directeur en charge de la guerre de l'information, illustrent la prise de conscience indienne et la volonté de modernisation insufflée, ces dernières années, par le Premier ministre. Néanmoins, l’auteur estime que ces réformes demeurent insuffisantes si l’Inde entend atteindre ses ambitions militaires.

Disponibilité : N/A

 

 


 


Hommage au Président Jacques Chirac

21 discours du président Jacques Chirac sont accessibles sur la Revue de Défense Nationale.

Le parcours militaire de Jacques Chirac se décline en deux temps, celui du terrain puis celui du commandement.

 

       De Saumur à l’Algérie (1955-1957)

Diplômé de l’institut d’études politiques de Paris, Jacques Chirac débute son service militaire le 15 avril 1955 à l'École de Cavalerie de Saumur. Sous-lieutenant à sa sortie, il insiste pour aller combattre en Algérie. Affecté au 11ème puis au 6ème Régiment de Chasseurs d’Afrique (RCA), il débarque dans le secteur de Souk-el-Arba, dans la région de Tlemcen, le 1er avril 1956. Blessé au visage lors de combats, il est promu lieutenant, avant de rentrer en France à l’issu de son service militaire en juin 1957. Cette expérience l’a profondément marqué et expliquera en partie son attachement pour les armées.

 

       Jacques Chirac, chef des armées (1995-2007)

Il mène plusieurs réformes qui modifient profondément l’armée française, parmi lesquelles la suspension de la conscription au profit d’une armée professionnelle. Si ces douze années passées à l’Élysée sont marquées par de nombreuses opérations extérieures (Kosovo, Côte d’Ivoire,  Afghanistan, RDC, Centrafrique, Liban etc.), elles le sont avant tout par son refus d’intervenir en Irak en 2003. En s’opposant à la volonté de son homologue américain, George W. Bush, il réaffirme l’indépendance et la souveraineté de la France. Enfin, en 2006, le président Chirac élargit la doctrine nucléaire française, dix ans après l’annonce de l’arrêt définitif des essais nucléaires français en 1996. Cet élargissement rend possible l’emploi de l’arme nucléaire contre les dirigeants d’États ayant recours à des moyens terroristes contre la France.

 


15 septembre 1916, les chars arrivent”

Herodote

Le 15 septembre 1916, au cours de la bataille de la Somme,  les premiers chars d’assaut - nommés alors tanks ou réservoirs - sont engagés par les Britanniques à Flers (80). Il s’agit d’engins blindés évoluant à l’aide d’une chenille qui leur permet de franchir tout type d’obstacle, notamment les barbelés protégeant les tranchées. Ce char était une synthèse des technologies militaire et civile de l’époque : les chenilles s’inspiraient en effet des équipements du milieu agricole au début du XXème siècle. Le lieutenant-colonel Ernest Swinton réussit à convaincre le premier Lord de l’Amirauté et Winston Churchill d’intégrer les chars dans l’armée britannique. En France, à la même époque, le général Jean-Baptiste Estienne fait partie des premiers à comprendre l'intérêt militaire de ces chars d’assaut et réussit à convaincre, non sans difficultés, l’institution militaire. Il faudra attendre le 16 avril 1917 pour que les premiers chars d’assaut français (Schneider CA1) soient engagés lors de la bataille du Chemin des Dames.

 

 

 

 

 

 

Saut de ligne
Saut de ligne
Séparateur
Image

Saut de ligne
Saut de ligne

Pensées mili-terre

Centre de doctrine et d’enseignement
du commandement

© 2017 CDEC. Tous droits réservés.
Réalisation CDEC/BFAO & SAILING.
Powered by WysiUp.

Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Contribution

Image
Cet espace permet à tous de contribuer collectivement à la Pensée mili-terre et au rayonnement de l'Armée de Terre, en partageant réflexions, débats stratégiques, et commentaires historiques.
Saut de ligne
Saut de ligne

Newsletter Pensées mili-terre

Image
Vous souhaitez reçevoir régulièrement la newsletter PENSÉES MILI-TERRE, rien de plus simple ! abonnez-vous gratuitement en complétant les champs ci-dessous.
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Saut de ligne