Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Saut de ligne
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

La chaîne d'approvisionnement du ministère américain de la Défense

et la 4éme révolution industrielle
Expériences alliées
Saut de ligne
Saut de ligne

Le succès des missions de sécurité nationale dépend de la capacité du ministère américain de la Défense (DOD) à gérer et à surveiller sa chaîne logistique complexe. Les technologies déployées pour gérer la chaîne d'approvisionnement de la défense se transforment au fur et à mesure que la Défense adopte des capacités qui intègrent les domaines numérique et physique.


proposition de traduction :

Le DOD tire parti des technologies clés de la quatrième révolution industrielle, notamment l'informatique, les systèmes configurables, le génie cognitif et la surveillance de la chaîne d'approvisionnement.

 

La taxonomie de la technologie de la chaîne d'approvisionnement DOD de Govini catégorise et mesure comment la DOD intègre à son portefeuille à la fois les efforts de soutien informatique et les technologies émergentes de la quatrième révolution industrielle, et comment ces investissements façonnent son approche pour surveiller et gérer la chaîne logistique de défense.

 

Ce rapport analytique explore les tendances et le paysage du marché annuel de 23 milliards de dollars de la technologie de la chaîne d'approvisionnement du DOD. Il comprend un ensemble de données exclusives sur les obligations contractuelles principales non classifiées du gouvernement fédéral de l'exercice 14 à l'exercice 17 et est organisé selon une taxonomie claire.

 

Cette structure taxonomisée a été déterminée en examinant de façon algorithmique de multiples ensembles de données, les priorités actuelles et passées du ministère de la Défense en matière de modernisation des TI, la Loi sur la modernisation de la technologie gouvernementale (LMGT) et les études du Government Accountability Office sur les risques de la chaîne d'approvisionnement du ministère.


Principales constatations

  • Les obligations contractuelles fédérales pour la technologie de la chaîne d'approvisionnement du DOD ont totalisé 79,2 milliards de dollars de l'exercice 14 à l'exercice 17 et ont augmenté collectivement à un TCAC de 5,6 % au cours de cette même période.
 
  • Les technologies rendues possibles par l'intelligence artificielle (IA), l'Internet des objets (ITO) et les capacités de cloud computing révolutionnent l'approche de la Défense en matière de surveillance et de gestion de sa chaîne logistique.
 
  • Les capacités de surveillance de la chaîne d'approvisionnement se situent à l'intersection des domaines numérique, cognitif et physique, et les investissements de la Défense dans les technologies émergentes permettront au Ministère de générer un suivi et une analyse en temps réel des biens.
 
  • Le DOD intègre rapidement la technologie de planification des ressources d'entreprise (ERP) de la chaîne d'approvisionnement basée sur des capteurs logiciels pour surveiller la chaîne d'approvisionnement de la défense à l'échelle et s'éloigner des approches traditionnelles de gestion de sa chaîne d'approvisionnement.
 
  • 73,1 % des obligations du DOD en matière de technologie de la chaîne d'approvisionnement ont été consacrées au soutien des systèmes d'entreprise et des opérations quotidiennes de TI, tandis que les 26,9 % restants ont servi à l'acquisition de technologies émergentes clés qui ont permis ces nouvelles approches à la surveillance de la chaîne d'approvisionnement.
 
  • Le DOD continue de maintenir ses anciens systèmes de TI et de développer simultanément de nouveaux systèmes axés sur les données.
 
  • Les agences de défense et la GSA ont passé des contrats avec une partie importante des contrats de soutien informatique du DOD, mais les investissements dans les technologies émergentes sont décentralisés dans l'ensemble des services militaires.
 
  • DLA est l'organisme central chargé de la gestion de la chaîne d'approvisionnement de la défense et d'une partie importante de son portefeuille de TI, ce qui place l'organisme dans une position unique pour influencer la façon dont DOD utilise les nouvelles technologies pour surveiller et gérer sa chaîne d'approvisionnement.
 
  • Le ministère de la Défense a utilisé des véhicules de contrats stratégiques pour 44,9 p. 100 de ses obligations en matière de TI chaque année et aura de la difficulté à accroître ses capacités d'approvisionnement stratégique malgré son mandat à cet effet.
 

Pour en savoir + et lire le rapport complet cliquez sur la source ...

 

Séparateur
Titre : La chaîne d'approvisionnement du ministère américain de la Défense
Auteur(s) : Govini
Séparateur


Saut de ligne

Pensées mili-terre

Centre de doctrine et d’enseignement
du commandement

© 2017 CDEC. Tous droits réservés.
Réalisation CDEC/BFAO & SAILING.
Powered by WysiUp.

Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Contribution

Image
Cet espace permet à tous de contribuer collectivement à la Pensée mili-terre et au rayonnement de l'Armée de Terre, en partageant réflexions, débats stratégiques, et commentaires historiques.
Saut de ligne
Saut de ligne

Newsletter Pensées mili-terre

Image
Vous souhaitez reçevoir régulièrement la newsletter PENSÉES MILI-TERRE, rien de plus simple ! abonnez-vous gratuitement en complétant les champs ci-dessous.
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Saut de ligne