Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Précédent | 1 . 2 . 3 | Suivant
Séparateur
Lettre AU CONTACT N°39
L'engagement opérationnel
Image
Séparateur
Lettre AU CONTACT N°38
L'innovation
Image
Séparateur
Lettre AU CONTACT N°37
Point de situation : modèle "AU CONTACT", réglages et finalisations
Image
Séparateur
Lettre AU CONTACT N°36
Point de situation : l'engagement opérationnel de l'armée de terre
Image
Séparateur
Lettre AU CONTACT N°35
Les opérations Chammal et Sentinelle, le service militaire volontaire, le HK 416 F remplace le FAMAS
Image
Séparateur
Précédent | 1 . 2 . 3 | Suivant
Saut de ligne
Saut de ligne

Lettre AU CONTACT N°39

Image

L'engagement opérationnel

Image
L’engagement opérationnel constitue la finalité des forces armées. C’est la perspective du combat qui fonde les singularités militaires : d’abord une spécificité organique, qui vise à faire de l’armée une organisation uniforme, hiérarchique et diversifiée afin de pouvoir opérer de façon autonome dans un contexte chaotique ; ensuite une spécificité morale, qui tient à l’exigence ressentie profondément par le soldat, détenteur de la responsabilité d’infliger la destruction et la mort, d’encadrer ses actes par une éthique exigeante ; enfin un état militaire spécifique, régi par le statut général des militaires, un régime clairement distinct et différent des autres travailleurs.
L’engagement opérationnel de l’armée de Terre est intense et difficile. Intense, car nous faisons face à une conflictualité qui se déploie dans tous les domaines et sur tout le spectre des menaces : menaces hybrides, menaces conventionnelles, pour lesquelles on enregistre une reprise de l'activité dans le cadre de l'OTAN, menaces terroristes que l'on combat à la racine, et enfin menaces irrégulières. Cet engagement opérationnel est difficile, car il nécessite une préparation sans concession, et exige d’être prêt, en tant qu’armée et en tant que Nation, à payer le prix du sang.

En 2018, notre engagement opérationnel ne faiblira pas, et nous continuerons à adapter nos dispositifs pour faire face à des menaces évolutives, à l’extérieur et sur le territoire national. Au-delà des opérations, nous entrons dans une période lourde d’enjeux, faite à la fois de continuité et de transition. Nous avons en effet la responsabilité historique de préparer l’entrée dans la Loi de programmation militaire 2019-2025, en faisant preuve d’agilité, d’exigence et d’innovation. Après des années de décroissance et de déconstruction, elle inscrira dans la durée la remontée en puissance de l’armée de Terre. Construite autour des soldats et de leur environnement, elle devra permettre de les armer et de les protéger plus efficacement à travers une modernisation accélérée.

C’est donc avec une ambition sincère pour notre armée de Terre et pour chacun d’entre vous que je vous présente tous mes vœux pour 2018.

Général d’armée Jean-Pierre Bosser
Image
Saut de ligne

Saut de ligne
Saut de ligne

Pensées mili-terre

Centre de doctrine et d’enseignement
du commandement

© 2017 CDEC. Tous droits réservés.
Réalisation CDEC/BFAO & SAILING.
Powered by WysiUp.

Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Contribution

Image
Cet espace permet à tous de contribuer collectivement à la Pensée mili-terre et au rayonnement de l'Armée de Terre, en partageant réflexions, débats stratégiques, et commentaires historiques.
Saut de ligne
Saut de ligne

Newsletter Pensées mili-terre

Image
Vous souhaitez reçevoir régulièrement la newsletter PENSÉES MILI-TERRE, rien de plus simple ! abonnez-vous gratuitement en complétant les champs ci-dessous.
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Saut de ligne