Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Saut de ligne
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

LIGNES DE FORCE

MENACES, CONFLICTUALITÉ ET OPÉRATIONS MILITAIRES
Relations internationales
Saut de ligne
Saut de ligne

Le monde pourrait connaître une augmentation globale du niveau de la conflictualité 1  au cours des trente prochaines années, favorisée notamment par la transition géopolitique en cours ainsi que par une multiplicité de facteurs potentiellement crisogènes, de long terme (accès aux ressources, déséquilibres démographiques et économiques, effets du changement climatique, pérennité du phénomène terroriste, etc.).


Cette transition devrait être marquée par une évolution du champ de confrontations armées, qui ne s’inscrira ni dans la logique paix / guerre ayant marqué les conflits du  XIXe et du XXe siècle, ni dans

le prolongement des crises « sociétales »  apparues au lendemain de la guerre froide, mais intégrera dans un même ensemble différentes formes d’affrontements, luttes ou contestations d’intensités diverses privilégiant plus particulièrement les modes d’action asymétriques dans le cadre de nouveaux espaces de conflictualité. L’environnement des opérations devrait se révéler plus contraignant pour l’emploi de la force armée, en particulier pour les pays occidentaux, du fait notamment d’une judiciarisation croissante (asymétrie juridique croissante, développement des normes environnementales, etc.).
Confrontées à une réduction continue de leur supériorité technologique et opérationnelle, les forces armées des pays occidentaux  pourraient privilégier des stratégies indirectes dans la conduite de leurs opérations militaires. Par ailleurs, l’inscription des opérations extérieures dans un cadre multinational et les approches intégrées devraient se généraliser. Sur la base de ces évolutions probables, les notions de « dissuasion », « coercition » et surtout d’« influence » continueront de s’imposer comme déterminantes. Le concept d’« influence préventive » pourrait en particulier gagner en pertinence.

-----------------------

1-  Ce néologisme recouvre des notions de nature différente : guerre, crise, affrontements militaires classiques comme hybrides.

 

Pour en savoir plus cliquez sur les liens ci-dessous ...

Séparateur
Titre : LIGNES DE FORCE
Auteur(s) : Direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS)
Séparateur


Saut de ligne

Pensées mili-terre

Centre de doctrine et d’enseignement
du commandement

© 2017 CDEC. Tous droits réservés.
Réalisation CDEC/BFAO & SAILING.
Powered by WysiUp.

Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Contribution

Image
Cet espace permet à tous de contribuer collectivement à la Pensée mili-terre et au rayonnement de l'Armée de Terre, en partageant réflexions, débats stratégiques, et commentaires historiques.
Saut de ligne
Saut de ligne

Newsletter Pensées mili-terre

Image
Vous souhaitez reçevoir régulièrement la newsletter PENSÉES MILI-TERRE, rien de plus simple ! abonnez-vous gratuitement en complétant les champs ci-dessous.
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Saut de ligne