Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Saut de ligne
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Sur une glace mince

Défense du Royaume-Uni dans l'Arctique
Relations internationales
Saut de ligne
Saut de ligne

L'évolution de l'environnement naturel de l'Arctique et du Grand Nord entraîne un changement dans le contexte de la sécurité. Au fur et à mesure que les glaces se retirent et que l'Arctique devient plus accessible à la navigation et à l'exploitation de ses vastes ressources naturelles, une région caractérisée par une faible tension et une coopération multilatérale a commencé ces dernières années à voir une augmentation de l'activité militaire.


Proposition de traduction :


La Fédération de Russie est à l'avant-garde de cette activité. Bien qu'il existe des divergences de vues sur les motivations de la Russie, il est difficile de conclure que ce renforcement de la puissance militaire est proportionné à une perspective exclusivement défensive. La Russie s'est montrée prête à utiliser la force militaire pour obtenir un avantage politique et le fonctionnement contesté d'un certain nombre de normes juridiques internationales dans l'Arctique est vulnérable à l'exploitation par un État révisionniste.


L'Arctique et le Grand Nord sont au cœur de la sécurité du Royaume-Uni et l'histoire a montré que sa domination par une puissance hostile ferait courir un risque considérable à la sécurité de l'océan Atlantique Nord au sens large. Le leadership dont le Royaume-Uni a précédemment fait preuve dans la défense de la région devrait être rétabli, et la nouvelle priorité que l'OTAN a accordée à l'Atlantique Nord devrait s'accompagner d'un recentrage sur la source de la menace dans le Grand Nord.


Le Royaume-Uni continue de maintenir des capacités et une expertise qui peuvent jouer un rôle de premier plan dans l'Arctique et le Grand Nord, mais l'accent mis sur les opérations dans cet environnement difficile a été réduit au cours des longues années d'engagement dans des opérations expéditionnaires sous des climats chauds. La nature polyvalente de ces capacités spécialisées fait également en sorte qu'elles sont très en demande ailleurs, ce qui témoigne des pressions plus générales sur les ressources de la Défense qui font que les Forces armées ont de la difficulté à respecter leurs engagements et à maintenir les niveaux de formation.


Si la définition d'une grande nation de défense est celle d'une nation capable de déployer une gamme de capacités n'importe où dans le monde, cela comprend l'environnement opérationnel unique de l'Arctique et du Grand Nord. La capacité de le faire est en fin de compte une question de ressources et une question d'ambition ; le Comité demande au gouvernement de faire preuve de leadership en fournissant les deux.



Pour en savoir + et lire le rapport complet cliquez sur la source

Séparateur
Titre : Sur une glace mince
Auteur(s) : House of Commons Defence Committee
Séparateur


Saut de ligne

Pensées mili-terre

Centre de doctrine et d’enseignement
du commandement

© 2017 CDEC. Tous droits réservés.
Réalisation CDEC/BFAO & SAILING.
Powered by WysiUp.

Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Contribution

Image
Cet espace permet à tous de contribuer collectivement à la Pensée mili-terre et au rayonnement de l'Armée de Terre, en partageant réflexions, débats stratégiques, et commentaires historiques.
Saut de ligne
Saut de ligne

Newsletter Pensées mili-terre

Image
Vous souhaitez reçevoir régulièrement la newsletter PENSÉES MILI-TERRE, rien de plus simple ! abonnez-vous gratuitement en complétant les champs ci-dessous.
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Saut de ligne