TRANSMETTRE LA FLAMME

Lettre AU CONTACT N°47

Chers amis de l’armée de Terre,

En ce mois de novembre, j’évoquerai la mémoire des hommes et des femmes de l’armée de Terre qui ont donné leur vie pour notre pays.

A l’approche des commémorations du 11 novembre, il est important de se rappeler combien cet évènement exprime la reconnaissance de toute la Nation envers l’ensemble des soldats tombés pour la France. Compte-tenu des circonstances sanitaires, nos activités mémorielles, et plus particulièrement celles qui étaient prévues entre nos unités et la jeunesse française, seront nécessairement adaptées.

Toutefois, nous maintenons, comme un symbole, l’opération « Transmets la flamme », une course relais de soldats en armes, entre Verdun et l’Arc de triomphe, du 6 au 10 novembre soir, pour commémorer le centenaire du transfert et de l’inhumation du soldat inconnu. Cette activité mémorielle pourra être suivie sur les différents réseaux sociaux.

Le 11 novembre est un moment privilégié pour entourer nos blessés et les familles de soldats décédés. Ces dernières années, nos régiments ont connu des opérations de combat sans discontinuer avec l’Afghanistan, la République centrafricaine, l’Irak, le Mali et bien d’autres théâtres. Cet engagement opérationnel, l’armée de Terre le paie dans sa chair. Depuis le début de l’année 2020, 14 de nos camarades ont été tués dans l’accomplissement de leur mission. La mort, le deuil, au même titre que la fraternité d’armes, font partie de notre identité de soldats.

A ce titre, la commémoration de l’engagement de nos anciens, pour notre liberté, est structurante pour nos unités. Elle mérite que nous fassions du 11 novembre un moment de recueillement et de réflexion pour nous faire grandir individuellement et collectivement.

Général d’armée Thierry Burkhard