Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Image
Saut de ligne
Actualités CEMAT

Image
Auditions

Image
Image
Interviews

Image
Image
La Lettre du CEMAT

Image
Image
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Dernières Parutions

Séparateur
Conférence du CEMAT : l’armée de Terre au Contact de l’international
Image
Dans le cadre de la coopération entre les armées de Terre aujourd’hui, le chef d’Etat-Major de l’armée de Terre, le général d’armée Jean-Pierre Bosser, rappelle que les « menaces globalisées appellent à l’Union Sacrée par-delà les frontières ».
Ainsi, la coopération entre les pays alliés et amis doit faire face à un ennemi hybride commun : le terrorisme. Si les progrès technologiques facilitent l’avancée sur le chemin vers la victoire, seule une action collective peut y conduire. Pour cela, le CEMAT souligne qu’il est nécessaire de trouver des synergies interalliées permettant une grande efficacité opérationnelle notamment par un entrainement commun, un partage de retour d’expérience et un engagement opérationnel conjoint. Dans ce contexte, le CEMAT a annoncé la mise en place à l’automne du projet Action Terrestre Future qui a pour objectif de structurer les forces terrestres des pays alliés et amis.
Séparateur
Image
La Lettre du CEMAT n° 34
Image
Cette lettre « Au Contact !» est la dernière qui parait sous le timbre du centre d’études stratégiques de l’armée de Terre (CESAT). La prochaine sera en effet diffusée par le Centre deDoctrine et d’Enseignement du Commandement (CDEC) qui est créé le 1er juillet par fusion du CESAT et du centre de doctrine et d’emploi des forces (CDEF). Illustration de la volonté de créer des synergies dans le domaine de la pensée militaire, cette création est également le symbole d’un modèle « Au Contact ! » qui se met en place cet été au fil des diverses créations de commandements et d’unités qui nourriront les colonnes de la presse spécialisée d’ici à la rentrée.

Image
Image
Séparateur
Image
Nouvelles de la DESTIA : La ré-internalisation de l’enseignement militaire du second degré au sein de l’armée de Terre
Image
Après une interruption de deux années, due à la priorité accordée à l’interarmées et aux contraintes budgétaires, la formation spécifique terre des futurs officiers brevetés est de nouveau assurée au sein de l’armée de Terre, par le biais d’un Cours supérieur interarmes (CSIA). La Direction supérieure de l’enseignement tactique interarmes (DESTIA), dont dépend le CSIA, a succédé au Cours supérieur d’état-major (1993-2013). Elle est donc l’héritière de l’Ecole supérieure de Guerre (1880-1993) , qu’il ne faut pas confondre avec l’Ecole de Guerre, c’est-à-dire avec le Collège interarmées de Défense, dont la dénomination a été modifiée en 2011.

Image
Image
Séparateur
Image
Nouvelles de l’ESORSEM : les stages nationaux au profit des officiers adjoints-Réserve et des officiers affectés au sein de l’organisation territoriale interarmées de Défense.
Image
En plus de ses missions traditionnelles de formation des officiers de réserve de la voie état-major, l’école supérieure des ORSEM assure aussi au profit des forces terrestres et de l’OTIAD des formations spécifiques.

Image
Image
Séparateur
L'exercice du commandement dans l'armée de Terre
Par l'Etat-major de l'armée de Terre
« Le coeur humain est le point de départ de toute chose à la guerre » rappelait, au milieu du XVIIIe siècle, le Maréchal de Saxe. Dans le fleuve de l’Histoire, une bataille en chasse une autre, mais la guerre reste le principal arbitre des volontés humaines et l’homme en demeure l’alpha et l’oméga, quoique le progrès technologique ait pu en changer les règles.
Séparateur
Les Cahiers du CESAT n°43
Par le Général de corps d’armée Philippe PONTIÈS, inspecteur de l’armée de Terre
Si, pour la France, 2015 a constitué une véritable rupture stratégique, l’irruption du terrorisme djihadiste au cœur même de nos villes a représenté pour les armées en général, et l’armée de terre en particulier, un profond bouleversement du paradigme sécuritaire. Une série d’attentats meurtriers illustrait de manière dramatique le caractère à la fois polymorphe et imprévisible de la menace, laquelle se concrétisait en l’espèce par des actions d’une extrême dureté et le recours à des modes d’actions, des postures, des procédés et un armement quasiment identiques à ceux utilisés par le terrorisme en bande sahélo-saharienne. Les événements du 7 janvier ciblaient très clairement la communauté israélite et les journalistes, tandis que ceux du 13 novembre frappaient nos concitoyens sans distinction de race, religion ou profession.
Séparateur
Audition à l'Assemblée Nationale du 16 février 2016
Image
Image
M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense. Nous nous sommes vus à la mi-janvier, mais le contexte que nous traversons justifie ce rythme : les rencontres mensuelles permettent de faire régulièrement le point sur la situation. En prévision du débat prévu pour le mois de mars, je commencerai par aborder, de façon approfondie, la situation sur le théâtre national. J’évoquerai ensuite les théâtres extérieurs : Syrie, Libye, Centrafrique et Mali.
Image
Image
Séparateur
Audition de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, sur les opérations extérieures et intérieures
Image
Image
M.  Jean-Yves  Le  Drian,  ministre. - Je  suis  très  heureux  de  vous  retrouver,  selon  un  cycle désormais mensuel, pour débattre avec vous. Nous aurions dû parler davantage des opérations intérieures et de la mise en oeuvre des forces opérationnelles sur le territoire, mais le rapport, prévu pour fin janvier, est en cours de finalisation.
Image
Image
Image
Image
Saut de ligne
Articles à la Une

Séparateur
Armée de Terre – terre d'armée
Par Madame le Professeur Françoise THIBAUT
Image
Dans ce «billet d’humeur», selon l’expression même de l’auteur, Françoise Thibaut nous décrit sa vision des décisions prises pour la défense nationale et surtout l’armée de Terre à la suite des attentats de janvier 2015, mais aussi son avis sur l’évolution du lien entre la nation et ses «terriens». Elle le fait avec sa verve, son enthousiasme et son réalisme habituels.
Image
Séparateur
Des zouaves pontificaux aux «volontaires de l’ouest», la mutation d’un corps hétéroclite et peu expérimenté en une troupe d’élite (1860-1871)
Par Monsieur Laurent GRUAZ
Image
Laurent Gruaz nous conte ici une histoire méconnue, celle de ces volontaires franco-belges devenus zouaves pontificaux, ayant initialement servi sous la bannière du Pape, et qui se sont battus ensuite en 1870 pour les armes de la France sous la dénomination de «volontaires de l’ouest». Foi en un idéal, esprit de corps, pouvoir d’entraînement des chefs sont les mots-clefs de cette véritable et originale saga. La seconde partie de cette riche histoire sera publiée dans le numéro de juin des Cahiers.
Image
Séparateur
L’artillerie française pendant la Première Guerre mondiale
Par le Général d’armée de PERCIN de NORTHUMBERLAND
Image
Le Général de Percin retrace dans cette étude l’évolution capacitaire de l’artillerie française durant la Grande Guerre. Il souligne les différences initiales entre les doctrines d’emploi française et allemande, et nous montre comment la pensée militaire, l’outil industriel, mais aussi un certain esprit d’inventivité, ont su faire de notre artillerie un acteur significatif de la victoire.
Image
Séparateur
Lectures

Séparateur
L'ÉVOLUTION DE LA DOCTRINE D'UTILISATION DES FORCES SPÉCIALES FRANÇAISES
Thomas Hernault
Image
L'objectif de ce livre est de traiter de la mutation et de l'évolution des Forces spéciales françaises à travers la stratégie politico-militaire de l'Etat français. Nées d'un concept nouveau qui atteint sa maturité au début des années 2000, elles ont prouvé leur utilité pour l'institution politique et militaire. Indispensables à la France et au chef des armées, les Forces françaises symbolisent la puissance d'un Etat aux ambitions internationales ainsi qu'une vision de la guerre propre au XXIe siècle.
Image
Image
Séparateur
L'exercice du commandement dans l'armée de Terre
Par l'Etat-major de l'armée de Terre
Image
« Le coeur humain est le point de départ de toute chose à la guerre » rappelait, au milieu du XVIIIe siècle, le Maréchal de Saxe. Dans le fleuve de l’Histoire, une bataille en chasse une autre, mais la guerre reste le principal arbitre des volontés humaines et l’homme en demeure l’alpha et l’oméga, quoique le progrès technologique ait pu en changer les règles.
Image
Image
Séparateur
Trahison sanglante en Afghanistan 20 janvier 2012, massacre de militaires français à Gwan
De Audrey Ferraro
Image
Le 20 janvier 2012, un Afghan de l’ANA ouvre le feu sur des soldats français désarmés au cours d’une séance de sport. C’est sur la base avancée de Gwan en Kapisa.
Image
Séparateur