Gagner la bataille Conduire à la paix

FT-01

Lire …

Tactique générale

FT-02

Lire …

L’exercice du commandement en opérations pour les chefs tactique

FT-05

Lire …
 
 

Gagner la bataille Conduire à la paix

FT-01

Affrontement armé des volontés, la guerre engendre toujours la destruction et la souffrance, mais son visage et sa place dans le monde ont changé.

C’est d’abord l’efficacité politique de l’affrontement militaire qui a évolué, la destruction de l’autre s’avérant souvent une réponse inadaptée aux situations conflictuelles. La bataille qui, jusqu’à une époque récente, pouvait conduire directement au succès politique n’est plus ni suffisante, ni le signe de la victoire ou de l’échec final pour les protagonistes. Sa place s’est réduite à celle d’une première étape, violente et brève, dans le cours général de conflits dont la durée s’étend et pour lesquels l’établissement des conditions du retour à la paix devient décisif. Il faut ensuite conduire à la paix. Mais la guerre a aussi changé par l’irruption de nouveaux belligérants qui, éloignés des logiques militaires traditionnelles, agissent et vivent parmi des populations devenues à la fois acteurs et enjeux essentiels. Désormais au centre des conflits, celles-ci sont un objet de préoccupation majeure des forces militaires.

Confrontée à cette mutation, l’action militaire évolue. La capacité de destruction n’est plus l’argument majeur d’un outil qui ne conduit plus directement à la réalisation de l’objectif stratégique mais ne fait plus qu’y participer. Il le fait avec un ensemble d’acteurs qui ont tous leur part dans la réussite ou l’échec et avec lesquels les armées doivent agir et se coordonner.

L’articulation et l’objectif des opérations en sont modifiés. L’intervention initiale où la force agit généralement dans toute sa puissance prépare maintenant une phase de stabilisation qui, cœur de l’engagement et étape décisive, se joue essentiellement dans le milieu terrestre.

L’objectif de ce document, fruit d’un travail collectif de réflexion au sein de l’armée de terre, est de présenter ces évolutions essentielles qui touchent profondément des forces terrestres engagées sur de nombreux théâtres d’opérations. Au cœur des engagements, elles construisent leur pleine efficacité dans le règlement de crises qui se sont éloignées des luttes entre Etats pour investir le champ des affrontements au sein des sociétés.

Dans ce nouvel environnement, l’armée de Terre affirme et met en œuvre une double exigence : celle de la puissance et de la maîtrise de la force.