Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Précédent Image | Image 1 Image . Image 2Image . Image 3Image . Image 4Image | Image Suivant
Image
Séparateur
Lettre AU CONTACT N°43
A hauteur d'homme
Image
Séparateur
Lettre AU CONTACT N°42
Engagements opérationnels de l’armée de Terre 2019
Image
Séparateur
Lettre AU CONTACT N°41
EUROSATORY 2018
Image
Séparateur
Lettre AU CONTACT N°40
La spécificité militaire
Image
Séparateur
Lettre AU CONTACT N°39
L'engagement opérationnel
Image
Séparateur
Image
Précédent Image | Image 1 Image . Image 2Image . Image 3Image . Image 4Image | Image Suivant
Image
Saut de ligne
Saut de ligne

Lettre AU CONTACT N°42

Image

Engagements opérationnels de l’armée de Terre 2019

Image
En ces premiers mois de l’année 2019, la lettre Au Contact revient à juste titre sur les engagements opérationnels de l’armée de Terre, partout dans le monde et sur le territoire national. Tous ces engagements sont intenses et difficiles. Aucun n’est sans risque. Ainsi, au-delà des chiffres, des cartes et des commentaires permettant de mieux les comprendre, cette lettre nous invite à nous interroger sur ce qu’exigent ces engagements opérationnels.

Ils supposent d’abord l’existence de soldats pour les mener. Cela peut sembler une évidence. Pourtant, alors que tant d’armées peinent à recruter en Europe, il est utile de souligner pour s’en réjouir que tant de jeunes, Français ou étrangers, fassent le choix du service des armes, pour défendre la Patrie et les intérêts supérieurs de la Nation. Chacun a ses motivations propres. Mais tous, dépassant leurs intérêts égoïstes, prennent leur part de la protection de la France et des Français. En retour, il est juste que leur soient assurées des compensations aux contraintes et exigences de leur choix de vie.

Ces engagements opérationnels supposent ensuite que soient entretenues et consolidées les capacités qui permettent de les conduire. Là encore, il n’y a rien d’évident. Mener avec succès des actions de combat contre des adversaires déterminés qui s’adaptent en permanence ne s’improvise pas, et ce n’est pas le hasard qui décide du sort des batailles. Aujourd’hui, comme hier, la préparation au combat prend une part prépondérante à la réussite de l’action. Pour dominer nos adversaires, il nous faut encore et toujours des troupes bien équipées, bien entrainées, et bien commandées.

Enfin, le passage de l’entrainement à l’action exigera toujours un supplément d’âme. Et l’emploi d’armes de plus en plus perfectionnées et performantes n’a pas fait disparaitre la nécessaire cohésion des muscles, des esprits et des cœurs de ceux qui les servent. Pour continuer à cultiver le lien entre la haute technologie de nos équipements, notre aguerrissement, c’est-à-dire notre aptitude à combattre dans les conditions les plus exigeantes et parfois en « mode dégradé », et l’héritage de nos traditions militaires, j’ai souhaité mettre en avant en 2019 l’esprit guerrier.  Il est le socle de nos succès d’aujourd’hui et le ferment de nos victoires futures.

Général d’armée Jean-Pierre Bosser
Image
Saut de ligne


Saut de ligne
Saut de ligne

Pensées mili-terre

Centre de doctrine et d’enseignement
du commandement

© 2017 CDEC. Tous droits réservés.
Réalisation CDEC/BFAO & SAILING.
Powered by WysiUp.

Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Contribution

Image
Cet espace permet à tous de contribuer collectivement à la Pensée mili-terre et au rayonnement de l'Armée de Terre, en partageant réflexions, débats stratégiques, et commentaires historiques.
Saut de ligne
Saut de ligne

Newsletter Pensées mili-terre

Image
Vous souhaitez reçevoir régulièrement la newsletter PENSÉES MILI-TERRE, rien de plus simple ! abonnez-vous gratuitement en complétant les champs ci-dessous.
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Saut de ligne