LA VISION STRATÉGIQUE

Lettre AU CONTACT N°46

Chers amis de l’armée de Terre,

Ma précédente lettre revenait sur l’engagement de l’armée de Terre au cours de la crise sanitaire traversée par notre pays. Ce nouveau numéro est l’occasion d’évoquer la Vision stratégique de l’armée de Terre pour la décennie à venir.

La pandémie actuelle n’a ni stoppé les crises, ni diminué les tensions à travers le monde, loin de là.
Un simple tour d’horizon de l’actualité internationale le démontre : le vent continue de souffler sur de multiples foyers d’instabilité. Quels seront les conflits de demain ? Je l’ignore. Une certitude m’anime cependant : ils seront durs et nous plongeront dans la haute intensité.

Par ces mots, je ne songe pas aux grandes batailles de la Seconde Guerre mondiale, les temps ont changé.
Mais l’incertitude et l’usage de la force subsistent. La guerre investit de nouveaux espaces en particulier immatériels. Cyberguerre, manipulation des opinions, etc. Plus que jamais les forces morales prédominent. Ce sont elles qui donneront une véritable plus-value aux matériels de haute technologie qui sont ou entreront en service.

Ces différents constats m’ont déterminé à développer une Vision stratégique baptisée Supériorité opérationnelle 2030. Cette dernière fixe le cap que je donne à l’ensemble des femmes et des hommes qui compose l’armée de Terre. Ce cap, c’est une ambition que je développerai au cours des pages suivantes : que la France dispose d’une armée de Terre durcie, prête à faire face aux chocs les plus rudes et apte à emporter la décision.

Général d’armée Thierry Burkhard