Les contenus multilingues proposés sur le site sont issus d'une traduction automatique.
 

 
 
 
 
 
Français
English
Français
English
 
 
 
 
 
Afficher
 
 
 
 
 
Afficher
 
 

Autres sources

 

Les articles à la une

La logistique de la BundeswehrPublié le 01/12/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 48
le Chef d’escadron Coralie FELBLINGER

La «réorganisation» de l’armée allemande actuellement en cours peut être considérée comme la réforme majeure de la Bundeswehr depuis les années 1990. Cette réforme, pensée en 2010 par le ministre allemand de la défense Karl-Theodor zu Gutenberg, lancée par son successeur Thomas de Maizière en 2011 et poursuivie par Ursula von der Leyen, intervient aussi bien sur les structures que sur les modes d’action  de l’armée allemande. Elle concerne bien évidemment également le domaine du soutien logistique, plus particulièrement avec la publication du concept de la Bundeswehr le 1er juillet 2013 et la signature  du sous-concept logistique de la Bundeswehr le 22 avril 2015.

Groupes terroristes en LibyePublié le 21/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 48
le Capitaine (TA) Thomas VARNIER

La situation en Libye reste toujours aussi problématique avec un pays divisé et contrôlé par des milices. Cela laisse le champ relativement libre à l’implantation de groupes terroristes comme Daech ou Al Mourabitoune… Quels sont les enjeux sécuritaires pour la stabilité régionale posés par l’implantation de ces groupes à un carrefour entre l’Europe et l’Afrique?

La robotique militaire, enjeux et perspectives pour l’armée de Terre. Quels changements dans l’art de mener une opération à l’hePublié le 20/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre
Chef de bataillon (TA) Jean-Loïc LAUDY, le chef de bataillon F. BELLANGER, le capitaine (TA) de FRANCE

Le numéro précédent des Cahiers nous décrivait  la vision de l’US Army dans le domaine de la robotique. Il était donc plus que normal  que soit décrit  l’avenir  des robots  dans l’armée de Terre, y compris  dans la conduite  des opérations.

 

Vers une dissuasion cybernétique?Publié le 20/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 48
le Chef d’escadron PRETEUX

À l’heure  où  l’intelligence artificielle, le  big  data,  les  objets  connectés  donnent à l’échange d’informations une ampleur sans précédent dans l’histoire de l’humanité, le monde virtuel a pris une importance considérable, en particulier pour les armées. La puissance  des moyens cyber est telle que de nombreux journalistes et observateurs du monde  militaire  s’interrogent sur  le parallèle  qui pourrait  être  fait  entre  dissuasion nucléaire et cyber.

 

Évolutions technologiques et opérations modernesPublié le 16/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 48
Général de corps d’armée Francis AUTRAN

«Il faut agir en homme de pensée et penser en homme d’action». Cette globalité de l’homme selon Bergson pourrait aisément convenir au chef militaire qui, non seulement doit raisonner sa manœuvre dans toutes les dimensions directes et indirectes, actives et passives concourant à l’atteinte de l’objectif stratégique visé, mais qui, surtout, doit agir en conscience du redémarrage de la cité une fois la situation stabilisée et la paix revenue.

Le pari risqué du Hezbollah en SyriePublié le 08/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre
Chef de bataillon BIED-CHARRETON

En mai 2013, le Hezbollah reconnaissait publiquement son aide militaire au régime syrien de Bachar el-Assad. Cette intervention militaire hors de ses frontières lui a valu d'être mis à l'index sur le plan national et international. Cette étude vise à analyser les raisons ayant poussé le Hezbollah à prendre une décision en apparence des plus périlleuses, ainsi que les ressorts qui lui permettent de tirer aujourd'hui bénéfice de son engagement en Syrie.

Du groupe mobile autonome de la guerre d’Indochine au groupement tactique interarmes d’aujourd’huiPublié le 08/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 47
Chefs d’escadron Aymeric ABILLARD et Sébastien BURETTE

Les GTIA sont-ils les déclinaisons contemporaines des groupes mobiles (GM) autonomes de la guerre d’Indochine? Pour les auteurs de cet article, la réponse à cette question est affirmative. En effet, les GTIA, pions de manœuvre tactiques de structure modulable, tirent leur force de l’engagement éprouvé et de la souplesse des GM, tout en bénéficiant d’une doctrine d’emploi aboutie, et en étant valorisés par la modernité de leurs équipements. Ces atouts sont mis en exergue par le projet «GTIA SCORPION».

Bienvenue chez les «Chleuhs»! Publié le 08/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 47
Colonel Philippe SEIGNEUR

Les Cahiers n’avaient pas publié de «Nouvelles d’outre-Rhin» depuis les numéros 29 (point de situation sur l’armée de terre, par le chef du détachement de liaison français à Cologne) et 36 (évolution sociologique de l’outil de défense, par un chercheur allemand). Ce retard est rattrapé grâce au Colonel Philippe Seigneur, qui nous fait une description particulièrement complète et précise de la défense allemande et de son armée de terre en 2017.

 

La vision stratégique de l’armée de terre américaine concernant les robots et systèmes autonomesPublié le 07/11/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 47
Colonel Thierry CASANOVA

L’investissement aujourd’hui dans les RAS doit permettre à l’US Army de répondre à trois défis majeurs que sont, en premier lieu, le taux toujours plus rapide de modernisation de l’adversaire, incluant des capacités stand-off[1] toujours plus grandes, puis l’utilisation toujours plus importante et innovante de RAS par l’adversaire, et enfin la contrainte du milieu futur, notamment en zone urbaines ultra denses dans lesquelles les moyens de communications vont travailler en limite de potentiel[2]. La stratégie de recherche et d’acquisition se décline en trois phases, à court, moyen et long terme.

[1] Capacité à tirer d’une distance permettant de demeurer hors de portée d’une réplique immédiate de la cible.

[2] Voir les études et les rédactions concernant les Megacities.

Nouvelles technologies, tactique et stratégiePublié le 30/06/2017

Cahiers de la pensée mili-Terre n° 47
Madame le Professeur Françoise THIBAUT

Françoise Thibaut nous livre avec sa force de conviction habituelle une vision personnelle de l’évolution de la guerre au fil des siècles. Sans exclure la possibilité du maintien de conflits «classiques» ou «dématérialisés», (frappes à distance de plus en plus automatisées), elle voit apparaître un nouveau type de guerre, «vraie… douce et silencieuse»: la guerre numérique et informatique. Les nouvelles technologies prennent bien sûr une place écrasante dans cette évolution, et le dernier type de guerre décrit permet à l’auteur de jeter les bases de son concept «d’appropriation technologique de l’adversaire».

Armée