Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Image
Image
Saut de ligne
 
Saut de ligne
Image
Saut de ligne
Séparateur
« Soyez rassurés, la relève est assurée. »
Par le Chef de bataillon Chrissement
Image
Socrate s’intéressant un jour à un jeune citoyen de la cité antique animé du désir de la servir par les armes lui adressa ce conseil avisé : "ce serait honte que celui qui veut être chef des autres négligeât d'apprendre à commander. Il semble même qu'il mériterait plutôt d'être châtié car il est à présumer que sa bonne conduite produira de bons effets et que ses fautes seront suivies de grandes pertes".
Séparateur
Sommes-nous préparés à combattre l’ennemi les yeux dans les yeux ?
Par le Chef de bataillon Brillant
Image
« Je me souviens du terroriste qui m’a visé avec sa mitrailleuse. En une fraction de seconde, j’ai compris qu’il allait me tirer dessus. Puis j’ai senti les balles me transpercer le corps. Je me suis effondré sur le sol, mon fusil baissé. J’ai compris que la première balle m’avait frappé au dos, et j’ai pensé que la prochaine viserait ma tête ». Capitaine Yoni Roth de la 1ère Brigade d’Infanterie de Tsahal lors de la bataille de Bint Jbeil au Liban en juillet 2006.
Séparateur
La genèse de l’A.L.A.T. Indochine et Algérie.
par le Lieutenant-colonel Claude Franc
Image
Au simple point de vue juridique, deux décrets des 3 mars 1952 et 22 novembre 1954 sont à l’origine de la naissance de l’ALAT. : le premier précise que l’aviation légère d’observation d’artillerie (A.L.O.A.) fait organiquement partie de l’armée de terre tandis que le second créée le commandement de l’aviation légère de l’armée de terre (COMALAT) à Paris et stipule qu’il succède à l’A.L.O.A. Mais ces textes « fondateurs » ne font qu’entériner une situation de fait sur la genèse de laquelle il convient de revenir avant de se pencher sur les aspects opérationnels d’engagement des formations de l’ALAT, en Indochine, puis, plus massivement en Algérie.
Séparateur
Quand l’armée fait son autocritique
par le CBA RIOU
Image
Quand l’armée fait son autocritique « On ne peut pas résoudre un problème avec le même type de pensée que celle qui l’a créé » Einstein
Séparateur
Du nouveau lien nation-armée
Par le Chef de bataillon François GONIN
Image
Le transfert du soutien des armées vers d'autres services du ministère, dont le SGA, a de fait établi un intermédiaire qui n'existait pas entre les armées et la nation. Ce nouveau rôle suppose que l'administration prenne conscience du fait qu'elle tient désormais dans ses mains le moral des troupes.
Séparateur