Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Entrez dans la doctrine qui a fait l'histoire ...


Saut de ligne
Saut de ligne
Trésors Doctrinaux
Saut de ligne
Image

Saut de ligne
Séparateur
Considérations générales sur une méthode de raisonnement et de commandement
NOVEMBRE 1956
Image
Séparateur
Saut de ligne
Saut de ligne

Considérations générales sur une méthode de raisonnement et de commandement

Image

NOVEMBRE 1956

Image
Par le Lt-Colonel COMPAIN, études opérations/Ecole supérieur de Guerre/novembre 1956

Il semble inutile d'insister sur la nécessité d'une méthode de raisonnement. Tout problème se raisonne, et nul ne peut prétendre trouver une solution acceptable complète sans avoir étudié à fond tous les aspects. La seule intuition se révèle finalement insuffisante, parfois dangereuse et décevante dans ses résultats.

Aussi, a-t-on depuis longtemps cherché une méthode de raisonnement qui puisse faciliter la résolution des problèmes tactiques et stratégiques.

L'évolution des procédés de combat, l'importance sans cesse croissante du facteur aérien et de l'arme atomique, la généralisation de la guérilla et de la guerre de partisans, sont autant d'éléments qui nécessitent une mise au point de raisonnement progressivement élaborée.

En particulier, toute manœuvre devant être actuellement conçues sous le signe de la double menace atomique et de l’insécurité générale (celle-ci devant être sous-évalué par rapport au danger atomique) il a paru souhaitable de faire le point de la question dans son ensemble, et de chercher à tracer les traits essentiels d'une méthode de raisonnement dont les grandes lignes seraient applicables aux situations de guerres classiques, atomique insurrectionnelle.

Précisons bien qu'il s'agit d'une méthode, et d'une méthode française dont nous avons conservé la terminologie sans nous laisser gagner par les termes anglo-saxons.

En l'absence d'une méthode interalliée applicable dans le cadre de l'OTAN, il a paru normal d'écarter ici toute discussion ou tout parallélisme avec les méthodes en vigueur dans chacune des armées alliées.

Mais il est bien évident que si la méthode préconisée générale dans son esprit, ses modalités d'application peuvent présenter certaines différences et nécessiter quelques adaptations selon l'échelon de commandement considéré et selon la forme de guerre envisagée.

Les problèmes ne se présentent pas de la même façon à l'échelon Armée ou Théâtre d'Opérations ou à l'échelon du Groupement Tactique.

Aux échelons stratégiques dominent surtout les délais d'exécution et le souci de prévision à longue échéance, les études qui amènent à la conception définitive d'une manœuvre pouvant durer plusieurs mois, ce qui conduit à des révisions ou mises au point successives.

Par contre aux échelons tactiques, la rapidité et les détails d'exécution sont la règle générale. En outre l’importance relative des différents facteurs, et en particulier de la situation aérienne n'est pas la même selon l'échelon considéré.

Dans ces conditions l’exposé qui va suivre, tout en dégageant quelques idées d'ensemble sera plus spécialement orienté vers l'étude des problèmes tactiques qui se posent aux échelons de la Division et du Corps d'Armée.

Il comportera deux parties essentielles :
  • d'abord les étapes du raisonnement du chef dans l'établissement de la conception de manoeuvre
  • Puis la façon d'exprimer la conception de cette manœuvre.
Image
Saut de ligne
Saut de ligne

Pensées mili-terre

Centre de doctrine et d’enseignement
du commandement

© 2017 CDEC. Tous droits réservés.
Réalisation CDEC/BFAO & SAILING.
Powered by WysiUp.

Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Contribution

Image
Cet espace permet à tous de contribuer collectivement à la Pensée mili-terre et au rayonnement de l'Armée de Terre, en partageant réflexions, débats stratégiques, et commentaires historiques.
Saut de ligne
Saut de ligne

Newsletter Pensées mili-terre

Image
Vous souhaitez reçevoir régulièrement la newsletter PENSÉES MILI-TERRE, rien de plus simple ! abonnez-vous gratuitement en complétant les champs ci-dessous.
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Saut de ligne