Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Saut de ligne
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Autres sources
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Saut de ligne
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Autres sources
Saut de ligne

Les articles à la une

Sujet essentiel de la tactique et moyen essentiel de la politique 2/2Publié le 15/03/2019

Revue de tactique générale - La bataille
Colonel Christophe de LAJUDIE

Il peut sembler curieux de consacrer une livraison de cette nouvelle revue de tactique à un sujet aussi usé, rebattu, éculé, et apparemment obsolète, que la bataille. Par ce choix, nous souhaiterions recentrer la tactique sur son champ d’étude spécifique, celui de la mise en œuvre des forces dans le combat et la bataille, au détriment assumé des considéra­tions de haute tenue sur les grandes idées et les grands principes, gloses qui avaient fini par constituer la quasi-­totalité de la réflexion tactique.

Quelques réflexions autour de Gladiator 1/2Publié le 14/03/2019

Revue de tactique générale - La bataille
Colonel Fabrice CLÉE, chef du pôle études et prospective

La  scène  de  bataille ouvrant l’excellent peplum du réalisateur américain Ridley Scott se déroule vers 180 après J.­C., date de la mort de l’empereur Marc­ Aurèle. Comme bon nombre de réalisa­tions hollywoodiennes, ce film destiné à un large public ne doit pas être retenu pour la rigueur historique, tant de son scénario, que de la représentations du combat en lui-­même, émaillée de nombreuses incohérences ou anachronismes. Pour l’historien Thierry Widemann, « En dehors du fait qu’aucune bataille décisive n’a eu lieu en 180, année de la mort de Marc Aurèle, on voit l’artillerie envoyer des projectiles à plus de 1km alors que la portée des balistes romaines ne dépassait pas 300 m.

Quelques réflexions autour de Gladiator 2/2Publié le 14/03/2019

Revue de tactique générale - La bataille
Colonel Fabrice CLÉE, chef du pôle études et prospective

Cette conceptualisation  relativement claire du combat souffre toutefois d’un certain nombre de limites flagrantes. La nature, la forme et la dimen­sion de la bataille ont en effet considérablement varié au fil des siècles et notamment à partir de l’entrée dans l’ère industrielle.

Editorial de la Revue de tactique généralePublié le 13/03/2019

Revue de tactique générale - La bataille
Général de division Pascal FACON, directeur du CDEC

Produite par le centre de doctrine et d’enseignement du commandement (CDEC), nourrie nous l’espérons par de nombreux contributeurs, cette nouvelle revue de tactique illustre à sa manière un aspect du renouveau de la pensée militaire au sein de notre armée de terre. Elle répond par ailleurs à trois principales exigences.

Le mot du rédacteur en chefPublié le 13/03/2019

Revue de tactique générale - La bataille
Colonel Christophe de LAJUDIE, CDEC, adjoint à la division « enseignement militaire supérieur - terre »

Désigné pour être le premier rédacteur en chef de cette nouvelle revue générale de tactique, je mesure déjà l’importance de l’enjeu et l’exigence de qualité qui s’impose à nous. Le général CEMAT et le directeur du CDEC souhaitent revitaliser la réflexion tactique, réinvestir le champ de la pensée militaire que nous avons trop longtemps abandonné à des experts et à des passionnés civils pour nous concentrer sur des questions plus immédiatement vitales pour l’avenir de nos armées et leurs capacités futures : questions  d’organisation,  de budget, de ressources humaines, de « maquette », de « contrats opérationnels  », etc.

✅ Le combat en montagne, ou la nécessité de former les chefs tactiques aux spécificités de la guerre en milieu difficile 2/2Publié le 12/03/2019

Revue de doctrine des forces terrestres
Lieutenant-colonel Lionel Mayade, directeur de la formation de l’EMHM

La fin de la guerre en Afghanistan, particulièrement favorable à l’emploi des troupes de montagne, n’a pas marqué la fin de l’emploi spécifique des troupes de montagne françaises.

Lyautey, un vrai colonial ?Publié le 12/03/2019

Revue militaire générale n°54
Madame Julie d’ANDURAIN

Agrégée et docteur en histoire de l’Université Paris-Sorbonne, Julie d’Andurain est professeur en histoire contemporaine à l’Université de Lorraine (Metz).

Spécialiste des questions de conflits particulièrement en situation coloniale, Julie d’Andurain s’intéresse aux phénomènes guerriers des XIXe  et XXe  siècles selon plusieurs axes : une approche  RETEX qui permet d’aborder le champ tactique, une approche historienne classique afin de recomposer des parcours professionnels et une approche plus large, type « War Studies », qui autorise une ouverture à d’autres sciences humaines.

✅ Le combat en montagne, ou la nécessité de former les chefs tactiques aux spécificités de la guerre en milieu difficile 1/2Publié le 11/03/2019

Revue de doctrine des forces terrestres
Lieutenant-colonel Lionel Mayade, directeur de la formation de l’EMHM

La fin de la guerre en Afghanistan, particulièrement favorable à l’emploi des troupes de montagne, n’a pas marqué la fin de l’emploi spécifique des troupes de montagne françaises. En effet, la surveillance des frontières, notamment alpines, est redevenue une préoccupation et fait déjà appel aux compétences et capacités spécifiques de la 27ème brigade d’infanterie de montagne (27ème BIM). Surtout, la montagne reste un formidable terrain d’entraînement et d’aguerrissement forgeant de précieux outils de combat.

Lyautey , homme de management avant la lettre 1/2Publié le 11/03/2019

Revue militaire générale n°54
le colonel (er) Pierre Geoffroy Président de la Fondation Lyautey

« Je n’ai pas de doctrine. Je ne connais que l’action, que l’homme, que cette pâte humaine que le chef doit savoir animer avec cœur, par l’action créatrice et sociale. » Lyautey

Rarement un chef, dans l’acception la plus large du terme, n’a été l’objet de son vivant d’une admiration aussi unanime qu’Hubert Lyautey.

Le colonel (er) Geoffroy, président de la Fondation Lyautey, incite donc à en savoir davantage sur ce personnage à considérer comme un exemple, un symbole et une référence, d’autant qu’il reste en phase avec  notre époque.


 

Lyautey , homme de management avant la lettre 2/2Publié le 11/03/2019

Revue militaire générale n°54
le colonel (er) Pierre Geoffroy Président de la Fondation Lyautey

Après le bac, son passage à Sainte-Geneviève en classe préparatoire aux grandes écoles le marque. Il est vrai qu’à « Ginette » tenue par les jésuites, en marge de la préparation des examens, les études sociales trouvent une place de choix et servent ainsi à former des hommes et pas seulement des cerveaux. C’est là qu’il prend conscience réellement de ce que peut être le « sens social ». Pendant son séjour à Saint-Cyr, à l’occasion d’une conférence d’Albert de Mun, il découvre le catholicisme social.

Saut de ligne

Pensées mili-terre

Centre de doctrine et d’enseignement
du commandement

© 2017 CDEC. Tous droits réservés.
Réalisation CDEC/BFAO & SAILING.
Powered by WysiUp.

Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Contribution

Image
Cet espace permet à tous de contribuer collectivement à la Pensée mili-terre et au rayonnement de l'Armée de Terre, en partageant réflexions, débats stratégiques, et commentaires historiques.
Saut de ligne
Saut de ligne

Newsletter Pensées mili-terre

Image
Vous souhaitez reçevoir régulièrement la newsletter PENSÉES MILI-TERRE, rien de plus simple ! abonnez-vous gratuitement en complétant les champs ci-dessous.
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Saut de ligne