Traitement en cours, merci de patienter...
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Saut de ligne
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Autres sources
Image
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Rechercher
 
Saut de ligne
Afficher
Saut de ligne
Saut de ligne
Autres sources
Saut de ligne

Les articles à la une

Apprendre à penser aux jeunes officiersdu XXIème siècle: que retirer des principes pédagogiques de Foch?Publié le 05/01/2019

Cahiers de la pensée mili-Terre
le Colonel Fabrice CLÉE

Même si la pensée, les idées et la manière dont il les professait font encore l’objet de débats[1], le Lieutenant-colonel Foch reste profondément actuel au travers de ses méthodes pédagogiques, qui dépassèrent le seul cadre de l’École de guerre de l’époque. Manifestement très inspirées de la pédagogie ignacienne, ces méthodes contribuèrent à forger un socle d’officiers d’état-major et à influencer des chefs qui surent démontrer des qualités intellectuelles et morales suffisantes pour créer les conditions de la victoire de 1918. Loin d’être obsolète, cette pédagogie, ouverte et moderne, constitue une référence et une source d’inspiration particulièrement adaptée pour les formateurs impliqués aujourd’hui dans le domaine de l’enseignement du commandement.

 

[1] Rémy Porte et François Cochet (dir.), Ferdinand Foch (1851-1929) – Apprenez à penser, Actes du colloque Foch de 2008, Éditions Soteca 14-18, 2010.

Rayonnements électromagnétiques non ionisants: état de situationPublié le 05/01/2019

cahier de la pensée mili-Terre
le Chef de bataillon Clara VAHRAMIAN

Dans un environnement où les effets des rayonnements électromagnétiques cumulés sont inconnus, où le trafic de données par voie mobile ou WiFi croît de manière exponentielle, le Chef de bataillon Clara Vahramian considère que la responsabilité en termes de prévention appartient non seulement aux constructeurs et aux entreprises de télécommunications, mais également aux usagers

Quelles leçons pour l'interventionnisme russe en Syrie ?Publié le 04/01/2019

Malcolm Pinel

Depuis la chute de l'Union soviétique, la Russie n'est plus l'ennemi soviétique diabolisé par l'Occident. La guerre froide s'est éteinte mais les conséquences du délitement du bloc de l'Est nourrit le champs stratégique des nations acteurs. Si sous Eltsine, la toute jeune Russie a perdu de son influence sur la scène internationale, l'époque Poutine définit une trajectoire différente.

Des principes de la guerre de Foch à l’heure de la transparence du champ de bataille...Publié le 03/01/2019

Cahiers de la pensée mili-Terre
le Colonel François BORDIER

«Et si on se concentrait… sur le vrai principe de la sûreté?»

Dès les premières pages de son ouvrage, Foch énumère de façon limpide ses quatre principes de la guerre qu’il a l’humilité de conclure par «etc.». Le Colonel Bordier montre que si Foch n’a pas la paternité de trois d’entre eux, le «principe de la sûreté» retrouve une résonnance imprévue à l’heure des sociétés connectées et des forces armées infovalorisées.

L’étude des modes d’action ennemis : approche française et approche OTAN. Publié le 03/01/2019

Le Dangereux, le Probable et le Possible
Lieutenant-colonel Serge Caplain

L’étude de l’ennemi n’a pas d’autres fins que l’action. Tout chef militaire, à fortiori au sein de l’OTAN[1], a besoin des mêmes informations pour pouvoir concevoir sa propre manœuvre : étudier son ennemi devrait donc se faire à l’identique dans tous les pays membres. De fait, la plupart des démarches analytiques en usage dans les forces armées reposent déjà sur des principes identiques (comme l’adaptation à la mission et à l’environnement). De plus, quelle que soit la méthode utilisée, la modélisation de l’ennemi est généralement divisée en deux grandes étapes successives et complémentaires : la description d’une part (qui est-il, que veut-il), puis ses modes d’action (comment peut-il l’obtenir). Tout semble donc inciter à l’uniformité méthodologique au sein de l’Alliance. Pourtant, lorsqu’il s’agit de concevoir les hypothèses de manœuvre ennemi, les démarches divergent : l’OTAN[2] fait la différenciation entre le mode d’action « le plus dangereux » et celui « le plus probable », des formulations qui sont inexistantes dans la méthode française. Cette différence ne serait-elle que de pure forme ou cacherait-elle une certaine hétérogénéité de pensée ?

 

[1] Dans l’étude initiale dont est issu cet article, ont été comparées les méthodes américaines, britanniques, OTAN et françaises.

[2]. Comprehensive Operations Planning Directive (COPD), Allied Command for Operations, 2010.

La Chine, nouvelle puissance maritimePublié le 02/01/2019

Cahiers de la pensée mili-Terre
le Chef d’escadrons Pierre SANDRIN

Nombreux sont les reportages, les études, les réflexions portant sur une Chine qui pourrait devenir dans vingt ans la première puissance économique, industrielle et militaire mondiale. L’étude du Chef d’escadrons Sandrin illustre bien cette montée en puissance chinoise dans un domaine particulier, celui du monde maritime. Il nous montre comment la Chine mène une véritable offensive dans la construction navale, le commerce océanique et le contrôle des infrastructures de transport, affichant ainsi l’ambition de devenir une nouvelle puissance maritime.

Du théâtre d'opération syrien ....Publié le 02/01/2019

.... au service politique intérieur russe
Malcolm Pinel

Au début de l'intervention russe en Syrie, les sondages effectués par le centre Levada accordent 50% d'opinions favorables (voir 70% pour les plus optimistes) auprès de la population russe. Fin 2017, la population semble plus réticente car même les sondages les plus optimistes affichent seulement 50 % d'opinions favorables. Si la Syrie ne semble pas être un sujet de préoccupation majeur pour la population russe comme le fût la crise Ukrainienne et l'annexion de la Crimée, cela est en partie dû aux médias russes qui l'ont beaucoup moins couverte et beaucoup moins commentée.

L’étude du réseau ferré stratégique allemand et son impact sur les plans de guerre français (1904-1914)Publié le 01/01/2019

Cahiers de la pensée mili-Terre
le Lieutenant-colonel Olivier LAHAIE

Le Lieutenant-colonel Lahaie nous montre dans cet article clair, précis et argumenté, combien deux fonctions opérationnelles a priori très différentes l’une de l’autre, le renseignement et les mouvements, ont pesé sur les plans de bataille des belligérants dans les années précédant le conflit et dans les opérations elles-mêmes durant leurs premiers mois.

Le battement d’ailes d’un papillon en France, une tornade en Chine… Publié le 31/12/2018

Cahiers de la pensée mili-Terre
Chef d’escadron PIERSON

Si la décision du gouvernement chinois d’envoyer des contingents de travailleurs aux côtés des Alliés pendant la Grande Guerre peut sembler anecdotique, elle fut néanmoins le déclencheur d’événements politiques majeurs en Chine, dès 1919. Frustrés dans leurs prétentions à recouvrer une partie de leur territoire national, beaucoup de Chinois furent révoltés et leur gouvernement refusa de signer le traité de Versailles. Le chef d’escadron Pierson nous montre comment, selon lui, une conscience politique chinoise émergea de cette histoire peu connue, se concrétisant par le réveil du nationalisme et l’annonce du communisme.

Du fondement des forces moralesPublié le 31/12/2018

Cahiers de la pensée mili-Terre
le Chef d’escadrons Evrard GUÉRIN

L’armée de Terre fait face aujourd’hui à un durcissement de ses engagements avec une  radicalisation de la violence armée conduite par un ennemi irrégulier. Pour l’auteur, ce sont les forces morales de ses soldats qui comptent pour l’emporter ou résister sur la durée. Cultiver ses forces morales, c’est donc développer l’aptitude d’une armée à donner confiance à sa troupe et à faire face à l’adversité.

Saut de ligne

Pensées mili-terre

Centre de doctrine et d’enseignement
du commandement

© 2017 CDEC. Tous droits réservés.
Réalisation CDEC/BFAO & SAILING.
Powered by WysiUp.

Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne
Saut de ligne

Contribution

Image
Cet espace permet à tous de contribuer collectivement à la Pensée mili-terre et au rayonnement de l'Armée de Terre, en partageant réflexions, débats stratégiques, et commentaires historiques.
Saut de ligne
Saut de ligne

Newsletter Pensées mili-terre

Image
Vous souhaitez reçevoir régulièrement la newsletter PENSÉES MILI-TERRE, rien de plus simple ! abonnez-vous gratuitement en complétant les champs ci-dessous.
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Image
 
Saut de ligne
Saut de ligne